Crédit : AFP

MLB

Un site dans le viseur des Rays pour un nouveau stade

Publié | Mis à jour

Les Rays de Tampa Bay sont plutôt occupés par les temps qui courent. Pendant que les joueurs se préparent pour les séries éliminatoires, la direction travaille sur le plan de la garde partagée de l’équipe avec Montréal, en plus d’être à la recherche d’un nouveau site, à Tampa, pour y construire le prochain stade de l’équipe.

Selon le «Tampa Bay Times», l’équipe du baseball majeur serait de plus en plus intéressée par un emplacement dans le quartier d’Ybor City, plus précisément où était situé le siège social de l’entreprise Kforce un peu plus tôt cette année, avant que cette dernière ne procède à la vente de son terrain.

«J’ai entendu quelques conversations comme quoi [les Rays] se dirigeraient à cet endroit, de dire le membre du conseil municipal de la Ville de Tampa Charlie Miranda, au média floridien. C’est l’un des sites mentionnés dans les discussions.»

«J’ai entendu ces rumeurs, a indiqué la gestionnaire du comté de Hillsborough Bonnie Wise. Comment [le stade] serait situé, ça, je ne le sais pas. Nous sommes ouverts à leurs suggestions. Nous voulons les garder dans la région de Tampa Bay.»

Ces informations ne parviendraient toutefois pas d’un membre de l’organisation des Rays. Ces derniers ont d’ailleurs refusé de répondre aux questions du Tampa Bay Times à ce sujet.

Des politiciens ralliés à la cause

Les politiciens de la région ont souvent réitéré leur envie de garder leur club en Floride depuis le début de la saga des Rays et de leur quête d’un nouveau stade, qui a commencé en 2007.

Le bail qui lie les Rays au Tropicana Field doit se terminer au terme de la campagne 2027 du baseball majeur. Trouver un nouveau site afin d’y construire un nouveau stade devient donc un besoin urgent pour la formation qui évolue à St. Petersburg.

«Nous allons tout faire en notre pouvoir pour que les Rays de Tampa Bay demeurent dans la région, a mentionné la mairesse Jane Castor, lors du déroulement d’une bannière en appui aux Rays pour les séries éliminatoires. C’est une grande ville et nous appuyons toutes nos équipes sportives professionnelles, ça ne fait aucun doute.»

«Le baseball majeur souhaite s’installer au cœur de la ville? Et bien, c’est à cet endroit que la ville commence», a ajouté Miranda.

Le nouveau stade des Rays devrait aussi servir à remplir plus d’une fonction, puisque les Rowdies de Tampa Bay, une équipe de soccer de la United Soccer League (USL) pourrait aussi s’y installer. De plus, ce projet ne compromet en rien le projet de garde partagée des Rays entre le Québec et la Floride. L’enjeu de trouver un nouvel emplacement pour y construire un nouveau stade fait aussi couler beaucoup d’encre à Montréal. Toutefois, aucune annonce ne devrait être faite au nord de la frontière canado-américaine avant le 7 novembre au Québec, date des élections municipales.