JiC

CH: le trio de Danault réincarné

Publié | Mis à jour

Phillip Danault, Tomas Tatar et Brendan Gallagher ont formé pendant quelques années le meilleur trio des Canadiens de Montréal, eux qui étaient redoutables à cinq contre cinq.

Or, voilà que Danault et Tatar ont quitté pour d’autres cieux. Mais le «trio de Danault» est-il mort pour autant? Dominique Ducharme a bon espoir de voir cette unité être en quelque sorte réincarnée cette saison. 

• À lire aussi: Victor Mete lance une flèche vers le CH

• À lire aussi: Carey Price: «On est moins confiants»

L’entraîneur-chef croit effectivement que le trio de Jake Evans, qui était flanqué de Joel Armia et de Gallagher à l’entraînement de lundi, peut apporter une contribution semblable. 

«Ça peut être un trio un peu comme le trio de Phil qui était capable de jouer contre les meilleurs trios de l’autre équipe tout en apportant de l’offensive, a mentionné Ducharme. C’est certain qu’on a encore des blessés [toutefois], alors on peut voir différentes combinaisons.» 

Aux yeux de Jean-Charles Lajoie et du journaliste Jean-Michel Bourque, il faut s’attendre à ce que Mike Hoffman prenne la place de Joel Armia à la gauche d’Evans lorsque le franc-tireur sera de retour. Ainsi, Hoffman remplacerait essentiellement Tatar et la comparaison tomberait sous le sens. 

JiC n’a d’ailleurs pas manqué de souligner que le CH fait une belle affaire avec Christian Dvorak et Evans au centre. 

«Cette combinaison cumule 6,15 millions $ en salaire annuel. J’aime à rappeler aux loustics à l’écoute que Jesperi Kotkaniemi va empocher 6,1 millions $ tout seul en Caroline, probablement pour jouer à gauche dans le top 6 ou au centre du troisième trio. Elle est pas belle, la vie?»