Bloc Stade, baseball

Crédit : Photo d'archives, Pierre Durocher

MLB

Une saison à saveur historique

Plusieurs vieux records sont tombés cette année

Publié | Mis à jour

La saison régulière du baseball majeur s’est conclue dimanche. Une campagne qui a été disputée sous le signe de la normalité. 

Au départ, les propriétaires avaient un objectif ambitieux. Pandémie ou pas, ils souhaitaient présenter une saison de 162 matchs. Ils peuvent dire « mission accomplie ».  

Bien sûr, il y a eu quelques cas de COVID-19, mais la situation est demeurée sous contrôle. À part quelques matchs qui ont été remis à une date ultérieure, les conséquences ont été minimes. 

On peut penser que la campagne de vaccination effectuée chez les joueurs et les entraîneurs a donné un sérieux coup de pouce aux dirigeants. 

Retour des amateurs 

Cette campagne 2021 a aussi permis aux équipes de retrouver leurs partisans. Les formations du Texas ont ouvert le bal en étant les premières à remplir leurs stades. 

Puis, graduellement, les autres États américains ont amorcé leur déconfinement et les stades du baseball ont commencé à revivre. 

À la mi-juillet, les Blue Jays de Toronto ont reçu une bonne nouvelle. Ils ont obtenu le feu vert pour disputer des matchs au Rogers Centre. Du même coup, ils retrouvent leurs partisans pour la première fois depuis 2019. 

Ces événements ont marqué la saison 2021 du baseball majeur, mais il y en a plusieurs autres. Le Journal de Montréal vous propose un résumé de cette campagne.  

L’éclosion de Vladimir Guerrero fils  

BBA-BBN-BBO-SPO-TORONTO-BLUE-JAYS-V-BALTIMORE-ORIOLES
Crédit photo : Photo d'archives

Le natif de Montréal a profité de sa saison 2021 pour se tailler une place au sein de l’élite du baseball majeur. Grâce à sa contribution, les Blue Jays sont demeurés dans la course au meilleur deuxième jusqu’à la fin. D’ailleurs, il sera l’un des candidats au scrutin pour le titre de joueur par excellence de la Ligue américaine. Selon plusieurs observateurs, ce n’est que le début d’une belle et longue carrière.  

Cabrera avec les grands  

BBA-BBN-BBO-SPO-TORONTO-BLUE-JAYS-V-DETROIT-TIGERS
Crédit photo : Photo d'archives

Le 22 août, Miguel Cabrera est devenu le 28e joueur de l’histoire à atteindre le plateau des 500 circuits en carrière. Le joueur de 38 ans a réussi son exploit contre Steven Matz, des Blue Jays de Toronto. Le joueur de premier-but des Tigers de Detroit pourrait disputer une autre saison en 2022 afin d’atteindre le plateau des 3000 coups sûrs. 

Champ de rêves version 2021  

BBA-BBN-BBO-SPO-MLB-AT-FIELD-OF-DREAMS---CHICAGO-WHITE-SOX-V-NEW
Crédit photo : Photo d'archives

BBA-BBN-BBO-SPO-MLB-AT-FIELD-OF-DREAMS---CHICAGO-WHITE-SOX-V-NEW
Crédit photo : Photo d'archives

Le baseball majeur a frappé un coup de circuit en reproduisant la scène du film Field of Dreams en présentant un match de baseball dans le célèbre champ de maïs en Iowa. Une idée de génie. D’ailleurs, les joueurs y retourneront l’an prochain, pour un duel entre les Cubs de Chicago et les Reds de Cincinnati.  

BBA-BBN-BBO-SPO-MLB-AT-FIELD-OF-DREAMS---CHICAGO-WHITE-SOX-V-NEW
Crédit photo : Photo d'archives

Le club des 100  

BBA-BBO-SPO-MINNESOTA-TWINS-V-TORONTO-BLUE-JAYS
Crédit photo : Photo d'archives

Les Blue Jays ont réalisé un exploit qu’on n’a pas vu depuis 2003. Ils ont aligné quatre frappeurs qui ont récolté au moins 100 points produits. Vladimir Guerrero fils, Marcus Semien, Bo Bichette et Teoscar Hernandez ont été les locomotives de l’attaque torontoise cette année. Toutefois, cette excellente production n’a pas été suffisante pour une participation aux séries.  

Les Padres, la déception  

BBN-BBO-SPO-SAN-DIEGO-PADRES-V-ST-LOUIS-CARDINALS
Crédit photo : Photo d'archives

À la dernière saison morte, les Padres avaient fait beaucoup de bruit. Ils avaient été agressifs sur le marché des transactions et des joueurs autonomes. Toutefois, ils n’ont pas été capables de suivre la cadence des Dodgers et des Giants dans la section Ouest. Ils doivent dresser un constat d’échec. On rappelle qu’ils ont deux joueurs (Fernando Tatis fils et Manny Machado) avec des contrats de 300 millions $ au sein de leur équipe. 

Un autre tour de force des Rays  

BBA-BBN-SPO-MIAMI-MARLINS-V-TAMPA-BAY-RAYS
Crédit photo : Photo d'archives

Vu la perte de plusieurs joueurs après leur participation en Série mondiale, on ne donnait pas cher de la peau des Rays. Encore une fois, ils ont réussi à faire mentir leurs détracteurs. Ils ont terminé avec la meilleure fiche de la Ligue américaine. Tout cela avec l’une des plus petites masses salariales dans le baseball majeur.  

Le phénomène Ohtani  

BBA-BBO-SPO-SEATTLE-MARINERS-V-LOS-ANGELES-ANGELS
Crédit photo : Photo d'archives

Les yeux des amateurs ont été rivés sur Shohei Ohtani durant toute l’année. On a été témoins d’un phénomène rare. Le Japonais a été en mesure de briller au bâton, mais aussi au monticule. On l’a même comparé à Babe Ruth pour son excellence dans ces deux phases du jeu. Le voltigeur/lanceur a de bonnes chances de remporter le titre de joueur par excellence dans la Ligue américaine. 

Une situation collante  

glue
Crédit photo : Photo d'archives

Cette année, le baseball majeur a décidé de serrer la vis aux lanceurs qui utilisaient des substances pour avoir une meilleure adhérence sur la balle. Dans les premiers jours de la nouvelle réglementation, on a assisté à des scènes cocasses. La grogne s’est estompée au fil des semaines.  

D’autres plateaux pour Votto  

BBA-BBN-BBO-SPO-PITTSBURGH-PIRATES-V-CINCINNATI-REDS
Crédit photo : Photo d'archives

Joey Votto a profité de la campagne pour atteindre deux plateaux importants : 300 circuits et 1000 points produits. Le Canadien de 38 ans a encore obtenu d’excellentes statistiques. Il a recouvré sa forme de 2017.   

Les bras de Perez  

BBA-BBN-BBO-SPO-KANSAS-CITY-ROYALS-V-CLEVELAND-INDIANS
Crédit photo : Photo d'archives

On savait que Salvador Perez avait de la puissance au bâton, mais pas à ce point. Le receveur des Royals a battu le record de Johnny Bench, qui datait de 1970, pour le plus grand nombre de circuits réussi par un receveur. Il a terminé la campagne au premier rang du baseball majeur avec 48 longues balles. 

Un été sans point ni coup sûr  

Les lanceurs du baseball majeur ont connu un été faste. Ils ont réalisé pas moins de neuf matchs sans point ni coup sûr. Un record de la MLB qui datait de 137 ans ! Fait à noter, ils en ont réalisé six avant le mois de juin. Il faut dire qu’ils ont profité du fait que les frappeurs s’obstinent à tirer la balle.