Crédit : Photo AFP

Blue Jays - MLB

Les Blue Jays ratent les séries

Publié | Mis à jour

On a assisté à une journée excitante au possible, dimanche, pour la conclusion de la saison régulière du baseball majeur. Toutefois, malgré une victoire écrasante de 12 à 4 contre Baltimore, les Blue Jays de Toronto ont vu leur saison 2021 prendre fin.

Pour forcer un match de bris d’égalité, les hommes de Charlie Montoyo avaient besoin d’un coup de pouce des autres équipes. Ils devaient gagner, mais cette victoire devait être combinée à une défaite des Yankees de New York ou des Red Sox de Boston.

Les Yankees et les Red Sox ont eu besoin de toutes leurs ressources pour remporter leur partie respective. Les Bombardiers du Bronx ont gagné 1 à 0 contre les Rays de Tampa Bay. De leur côté, les Red Sox ont effacé un déficit de 5 à 1 pour l'emporter 7 à 5.

On aura droit à un choc Yankees-Red Sox mardi, lors de la ronde du meilleur deuxième dans l’Américaine. Le gagnant se frottera aux Rays en séries de division à compter de jeudi.

Les Mariners à court

Pendant ce temps, les Mariners de Seattle ont été éliminés de la course après une défaite de 7 à 3 contre les Angels de Los Angeles.

Les hommes de Scott Servais ont simplement manqué d’essence dans le réservoir. Dommage pour le Québécois Abraham Toro et ses coéquipiers, qui ont eu un parcours inspirant dans les dernières semaines.

Ligue nationale

Match du « meilleur deuxième »

6 octobre

Cardinals St. Louis c. Dodgers Los Angeles

Analyse : Les Dodgers se retrouvent parmi les équipes repêchées malgré 106 victoires au compteur. Ils sont les favoris pour remporter cette partie. Ils ont plus de profondeur que leurs adversaires avec la présence des Mookie Betts, Trea Turner, Justin Turner et plusieurs autres. Au monticule, malgré la perte de Clayton Kershaw, les Dodgers sont en voiture avec Max Scherzer, Walker Buehler et Julio Urias. Du côté des Cards, ils n’ont pas volé leur participation à cette rencontre. Ils l’ont obtenue avec une séquence de 17 victoires de suite en septembre. Les Cards ont un bon personnel de partants avec le vétéran Adam Wainwright et le jeune Jake Flaherty. Au bâton, c'est l’affaire de Nolan Arenado et Paul Goldschmidt, qui sont bien secondés par leurs coéquipiers. Pas une attaque dévastatrice, mais efficace. Est-ce que les Cards ont joué leur meilleur baseball trop vite? C’est possible. Ils devront disputer un match à bas pointage pour avoir une chance.

Séries de division (série 3 de 5)

8 octobre

Braves Atlanta c. Brewers Milwaukee

Analyse : Voilà un duel très intéressant sur papier. À première vue, on peut s’attendre à un affrontement où les lanceurs feront la loi. Les deux équipes ont terminé dans le top 10 du baseball majeur pour la moyenne collective de points mérités. Les Brewers ont un léger avantage avec Corbin Burnes, Adrian Houser, Brandon Woodruff et Freddy Peralta. La profondeur est au rendez-vous. Ils comptent aussi sur une excellente relève avec le releveur Josh Hader en tête. Par contre, ils n’ont pas l’attaque la plus terrifiante. C’est un effort collectif et ils réussissent à mettre assez de points au tableau indicateur pour gagner des matchs. Du côté des Braves, ils ont réussi un tour de force en remportant le championnat de la section Est sans Ronald Acuna fils ni Marcell Ozuna. Austin Riley et Ozzie Albies ont pris la relève, mais ils ne pourront pas tout faire en séries. Freddie Freeman et Adam Duvall devront mettre la main à la pâte. Au monticule, les partants Max Fried, Charlie Morton et Drew Smyly ont l’expérience en séries. Ça ne s’achète pas au dépanneur du coin.

Gagnant du duel Dodgers-Cards c. Giants San Francisco

Analyse : Si les Dodgers viennent à bout des Cards, on pourrait avoir droit à un choc entre deux formations qui ont gagné plus de 100 matchs en 2021. Les Giants ont fait mentir tous les observateurs alors qu’ils devaient être des spectateurs de la lutte entre les Dodgers et les Padres de San Diego. En séries, ils seront attendus de pied ferme. Ils devront prouver que leurs succès en saison régulière n’étaient pas un hasard. Plus facile à dire qu’à faire. Encore une fois, les Giants ne devront pas s’éloigner de la recette qui leur a permis de connaître du succès. Tout passe par un effort collectif.

Série de championnat

16 octobre

Gagnants des séries de division

Ligue américaine

Match du «meilleur deuxième»

5 octobre

Yankees New York c. Red Sox Boston

Analyse : Quoi de mieux qu’un duel entre les Yankees et les Red Sox pour lancer les séries éliminatoires? Une rivalité qui dure depuis des décennies. Cependant, cette fois, on devra se contenter d’un seul match. Les Yankees ont connu une bonne séquence dans les dernières semaines. Aaron Judge et Giancarlo Stanton ont encore été les chefs de file des Yankees. Ils seront la clé dans ce match. Gerrit Cole sera le partant et son équipe doit se croiser les doigts afin qu’il lance à la hauteur de son talent. Du côté des Red Sox, ils ont connu une fin de saison en dents de scie. Ils ont joué pour ,500 dans leurs dix derniers matchs. Ils auront l’avantage du terrain et ça ne nuira pas. Le héros du dernier match de la saison régulière, Rafael Devers, devra poursuivre sur sa lancée. Hunter Renfroe et J.D. Martinez devront aussi contribuer. Au monticule, est-ce que le gérant Alex Cora va pousser la note en envoyant Chris Sale pour quelques manches avec deux jours de repos ? Ça serait audacieux.

Séries de division (série 3 de 5)

7 octobre

White Sox Chicago c. Astros Houston

Analyse : Scandale ou pas, les Astros sont abonnés aux séries depuis 2017. C’est peut-être leur dernière chance avant que la fenêtre se referme. Leur rotation des partants est menée par Lance McCullers, qui a connu une excellente saison. À l’attaque, les Astros peuvent compter sur un noyau qui est composé de Jose Altuve, Kyle Tucker et Yordan Alvarez. Ils affrontent les White Sox qui ont connu une seconde moitié en dents de scie. Les représentants de la Ville des vents ont la pire fiche à l’étranger parmi toutes les équipes qualifiées en séries. Ça pourrait être déterminant dans ce duel. José Abreu est la pierre angulaire de l’attaque. La rotation des partants et l’enclos de relève ont transporté l’équipe en première moitié. Il est temps que les lanceurs retrouvent leurs repères. Et il y a le gérant Tony La Russa. Il possède plus d’un tour dans son sac en séries et il pourrait en avoir besoin.

Gagnant du duel Yankees-Red Sox c. Rays Tampa Bay

Analyse : Les mauvaises langues diront que les Rays auraient cinq matchs à l’étranger s’ils affrontaient les Yankees. Les partisans des Bombardiers du Bronx sont nombreux en Floride et ils feraient sentir leur présence au Tropicana Field. Sur le terrain, les Rays n’ont rien à envier aux Yankees. Ils n’ont pas de vedettes, mais ils forment une équipe tissée serrée. Brandon Lowe, Austin Meadows et Randy Arozarena sortent du lot à l’attaque, mais les succès des Rays sont collectifs. Au monticule, c’est la même chose. Les lanceurs travaillent par comité pour donner aux Rays une chance de gagner. On verra Michael Wacha, Josh Fleming et Shane McClanahan comme partants dans cette série.

Série de championnat

15 octobre

Gagnants des séries de division