Crédit : AFP

LNH

Elias lance un message à Tatar

Publié | Mis à jour

Il y a plusieurs équipes dans la Ligue nationale de hockey (LNH) qui souhaitent passer à la prochaine étape dans leur reconstruction en 2021-2022. C’est notamment le cas des Devils du New Jersey.

Les «Diables» ont fait quelques ajouts intéressants pendant la dernière saison morte, dont le défenseur Dougie Hamilton. Les jeunes joueurs comme Jack Hughes et Nico Hischier ont également pris du galon. 

Consultant pour le développement des joueurs chez les Devils, Patrik Elias croit qu’il est temps que le club améliore son sort.

«Tu ne veux pas faire partie d'une équipe qui ne fait qu'acte de présence [...] à nouveau, d'une équipe qui n'a même pas la chance de rivaliser pour une place en séries éliminatoires», a indiqué celui qui a disputé 1240 rencontres dans la LNH, toutes avec la formation du New Jersey.

«Ils doivent faire partie de cette lutte. Je pense que ce message a été passé dès le début du camp d'entraînement. Il est l'heure de passer à la prochaine étape», a poursuivi Elias, qui s’exprimait dans le cadre d’un entretien avec le site web du circuit Bettman.

Les Devils n’ont pas pris part aux séries éliminatoires lors des trois dernières campagnes. Ils ont aussi raté ce rendez-vous à huit reprises dans les neuf dernières années.

De bons mots pour Mercer 

Présent lors de la première semaine du camp d’entraînement, Elias aime ce qu’il voit de l’attaque des Devils. Il a aussi parlé de l’ajout de Tomas Tatar, qui a été embauché à titre de joueur autonome en juillet.

«Nous aurons sensiblement les mêmes gars que l'an dernier. Il y a l'ajout de Tomas Tatar, un attaquant de 30 ans qui est considéré comme un vétéran et qui devrait être en mesure d'apporter un élément nouveau à ce jeune groupe. J'ai discuté avec [Tatar] à plusieurs reprises durant le camp et il a le bon état d'esprit, il sait ce dont l'équipe aura besoin pour connaître du succès. Espérons qu'il pourra transmettre ce message aux autres dès le début de la saison», a dit le double champion de la coupe Stanley.

Le jeune Dawson Mercer semble également être tombé dans l’œil d’Elias.

«Mercer est un joueur intelligent. En termes de gabarit, il me rappelle le genre de joueur que j'étais. Il est plutôt maigre, mais quand il joue, il se démarque. Il est toujours impliqué, il fait de bons jeux et il démontre une belle patience. Il a un très bon sens du hockey.»

L’ancien de la Ligue de hockey junior majeur du Québec a été un choix de premier tour (le 18e au total) des Devils en 2020. Jusqu’à maintenant, Mercer a récolté deux buts en autant de rencontres préparatoires.