Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Non vacciné, Archibald développe un problème cardiaque

Publié | Mis à jour

Ayant pris la parole sur Twitter pour dénoncer «l’agenda caché» derrière la «plandémie» de COVID-19, l’attaquant des Oilers d’Edmonton Josh Archibald a contracté la maladie cet été avant de développer une myocardite.

C’est du moins ce que les Oilers ont annoncé dimanche. Archibald, qui était le dernier joueur d’une équipe canadienne de la Ligue nationale de hockey (LNH) à ne pas avoir été vacciné, selon le réseau Sportsnet, sera ainsi absent pour une période indéterminée. 

Une myocardite est une inflammation du cœur. Une récente étude des Centres de contrôle et de prévention des maladies des États-Unis (CDC) avait démontré que la COVID-19 était un facteur de risque fort et important pour la myocardite. Le gardien Alex Stalock, également de l’organisation albertaine, a d’ailleurs lui aussi développé une myocardite après avoir souffert de la COVID-19.

«[Archibald] a eu une grave infection virale à la sortie de sa quarantaine a expliqué l’entraîneur-chef des Oilers, Dave Tippett, selon des propos rapportés par le réseau Sportsnet. Ce que les tests ont montré, c'est qu'à un moment donné cet été, il a contracté la COVID-19, et il a [eu des résultats positifs à des tests de dépistage] pour les anticorps. On lui a également diagnostiqué une myocardite.»

Conspirations 

Archibald semble avoir adhéré à des mouvements conspirationnistes depuis le début de la pandémie. Le 6 mai 2020, il prenait en effet la parole sur Twitter, plus de deux ans et demi après son dernier micromessage, pour partager une vidéo YouTube qui remettait en question l’existence de la pandémie et qui a depuis été supprimée.

Cinq mois plus tard, il partageait une autre vidéo, cette fois de la chaîne One America News, réputée pour appuyer la droite radicale et Donald Trump, qui remettait en doute le nombre de cas de COVID-19 aux États-Unis.

L’an dernier, Archibald a touché la cible sept fois et fourni six mentions d’aide pour 13 points en 52 parties avec l’équipe albertaine. Il s’agissait de sa deuxième campagne dans l’uniforme des Oilers, lui qui a également porté les couleurs des Penguins de Pittsburgh et des Coyotes de l’Arizona dans la Ligue nationale.

En 235 parties dans le circuit Bettman, l’athlète de 28 ans a récolté 39 buts et 31 mentions d’aide pour 70 points.