Crédit : AFP

LNH

Hamilton impressionne

Publié | Mis à jour

Les Devils du New Jersey montrent enfin un nouveau visage cette saison, après des années de vache maigre. L’arrivée du défenseur vedette Dougie Hamilton n’y est certainement pas pour rien, lui qui a effectué ses débuts en matchs préparatoires vendredi.

Avec leur nouveau quart-arrière, les «Diables» ont vaincu les Rangers de New York 7 à 1. Hamilton a récolté deux mentions d’aide, impressionnant au passage son entraîneur-chef Lindy Ruff. 

«Il fait paraître le jeu très facile, il amène des rondelles au filet. [...] Je crois qu’il y a d’autres défenseurs de notre groupe qui peuvent apprendre de la façon dont il joue, ce qu’il fait avec la rondelle. Il n’y avait rien d’éclatant, mais c’était si simple et efficace que c’en avait l’air facile», a expliqué l’expérimenté instructeur en conférence de presse d’après-match.

Hamilton a admis avec humilité que la présence de ses coéquipiers l’avait mis dans de bonnes dispositions pour son baptême du feu.

«C’est facile de disputer un premier match lorsque votre équipe joue si bien et que tout le monde autour de moi a bien performé. Alors c’était plaisant d’y prendre part, d’être sur la patinoire de l’autre côté et de commencer à m’acclimater à ma nouvelle maison», a-t-il mentionné.

L’effort de groupe était effectivement au rendez-vous chez les Devils. Outre Hamilton, Pavel Zacha, Tomas Tatar et P.K. Subban ont récolté deux points chacun. Les sept filets ont également été inscrits par sept joueurs différents.

Bernier de plus en plus solide

Un autre qui s’établit tranquillement dans son nouvel environnement, c’est le gardien québécois Jonathan Bernier. Celui-ci devrait partager le filet avec Mackenzie Blackwood en saison régulière, mais avait effectué un faux pas à sa première sortie en matchs préparatoires, accordant quatre filets en 40 minutes de jeu face aux Capitals de Washington, mercredi.

Le vétéran de 33 ans a été d’office pendant toute la rencontre de vendredi, bloquant 24 des 25 rondelles dirigées vers son filet. Il s’est surtout distingué en effectuant quelques parades spectaculaires.

«[Bernier] a fait le gros arrêt pour nous, sur l’échappée [de Barclay Goodrow]. C’était un gros arrêt pour nous à ce moment-là du match. Ensuite il a fait un autre arrêt incroyable. Lorsque vous connaissez une bonne soirée, vous êtes en mesure de les faire. J’étais très heureux pour lui. Il nous a donné un match solide dans tous les aspects», s’est réjoui Ruff.