Canadiens de Montréal

Rafael Harvey-Pinard veut se reprendre

Publié | Mis à jour

Le Québécois Rafael Harvey-Pinard impressionne par son intensité depuis le début du camp d'entraînement du Canadien de Montréal, mais il sait pertinemment qu’il a encore des croûtes à manger.

Lors d’un match préparatoire face aux Maple Leafs de Toronto lundi, l’ailier gauche a joué une partie efficace, mais qui l’a tout de même laissé sur sa faim. Harvey-Pinard a reconnu des lacunes dans son jeu et tentera de les fixer dès vendredi, alors que le CH affrontera les Sénateurs d’Ottawa.  

«Je suis sorti du match et il y a certains aspects que je savais que je devais améliorer, a admis Harvey-Pinard, en conférence de presse, vendredi matin. Je n’ai pas été mauvais, mais je n’ai pas joué comme j’en suis capable dans la zone offensive. Je me dois de faire ma place devant le filet et de gagner mes batailles le long des bandes.»

Les chances que l’attaquant de 5 pi 9 po se taille une place au sein de la formation partante de la Sainte-Flanelle sont extrêmement minces, mais le but principal pour lui est de laisser sa marque.

«Il y aura beaucoup de joueurs qui vont partir, il suffit d’avoir fait une bonne impression, a poursuivi Harvey-Pinard. Alors je vais travailler fort et essayer d’amener mon jeu à un autre niveau. Je travaille tous les jours. Je ne suis pas tout à fait satisfait de mon match à Toronto. Je vais travailler fort et je vais contribuer plus offensivement. Mon objectif c’est de jouer un bon match pour leur forcer la main.»

Suivre les traces de Jake Evans  

Pour ce faire, le fougueux hockeyeur pourra se servir d’un modèle bien à lui. Il sera employé à la gauche d’un trio complété par Jake Evans et Joel Armia.

«Le fait de jouer avec Jake Evans, le fait qu’il ait été repêché en septième ronde comme moi c’est un bel exemple, a dit Harvey-Pinard. Il contribue beaucoup offensivement et défensivement. Il a beaucoup progressé, je peux me confier à lui et suivre ses traces.»

«J’essaie d’apprendre autant que possible d’eux autres, de leur poser le plus de questions possible. J’essaie d’être une éponge, c’est vraiment le fun de jouer avec ces deux gars-là», a ajouté le Québécois.

La formation du Canadien de Montréal, vendredi soir, face aux Sénateurs d’Ottawa   

Drouin – Dvorak – Anderson

Harvey-Pinard – Evans – Armia

Vejdemo – Poehling – Belzile

Pezzetta – Mysak – Fortin

Guhle – Savard

Chiarot – Wideman

Fairbrother – Niku

Allen

Poulin

Voyez le point de presse dans la vidéo ci-dessus.