Blue Jays - MLB

Et de une pour les Jays

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays ne pouvaient pas se permettre de perdre un match dans leur dernière série de l’année contre les Orioles de Baltimore et ils ont répondu à l’appel, vendredi au Rogers Centre, en les défaisant 6 à 4.

Le receveur Danny Jansen a été la bougie d’allumage des favoris de la foule. Il a d’abord frappé un circuit de deux points en troisième manche, pour ouvrir la marque. Jansen a aussi été utile durant la poussée de quatre points des Jays à leur sixième tour au bâton. L’athlète de 26 ans y a réussi un double qui permettait à Santiago Espinal de croiser la plaque.  

C’est toutefois Corey Dickerson qui a entamé la séquence en sixième manche, quand il a expulsé la balle à l’extérieur des limites du terrain. Cavan Biggio et George Springer ont aussi réussi des simples d’un point chacun.

Sur la butte, le lanceur partant de l’équipe locale, Steven Matz (14-7), a blanchi ses adversaires lors des sept premières manches, mais il a finalement flanché au début du huitième tour au bâton. En sept manches de travail, il a accordé deux points sur six coups sûrs et un but sur balles, en plus d’avoir passé cinq adversaires dans la mitaine.

Plus de peur que de mal

Les Blue Jays sont passés près d’une catastrophe en septième manche. Même après le retrait de Matz, les Orioles ont continué de cogner la balle, si bien qu’ils ont été en mesure d’inscrire quatre points et de remplir les coussins.

Le releveur Jordan Romano s’est toutefois sorti de l’embarras et a même passé les trois frappeurs auxquels il a fait face en neuvième manche dans la mitaine. Cette performance lui a permis de signer son 23e sauvetage de la saison.

Les deux équipes se retrouveront une seconde fois, samedi, avant de conclure leur saison le lendemain.

Les Red Sox maintiennent le rythme

Hunter Renfroe a claqué un circuit de trois points pour permettre aux Red Sox de Boston de battre les Nationals 4 à 2, vendredi soir à Washington, et ainsi rester devant les Blue Jays de Toronto dans la course aux séries éliminatoires.

La victoire des Sox (90-70) leur a permis d’atteindre le plateau des 90 victoires cette saison, une de plus que la seule équipe canadienne du baseball majeur.

Tous les points de cette rencontre ont été marqués sur des longues balles. Renfroe a ouvert le bal en sixième manche avec une puissante frappe au champ centre qui a permis à Xander Bogaerts et J.D. Martinez de croiser la plaque.

Dès le lancer suivant, Bobby Dalbec a lui aussi expédié la balle hors des limites du Nationals Park. C’en était fini pour le lanceur partant Josh Rogers, qui a permis sept coups sûrs et trois buts sur balles en plus des deux circuits.

Alcides Escobar a lui aussi étiré les bras pour Washington en septième, imité dès le tour au bâton suivant par Jordy Mercer.

Les Rays s’approchent du 100

À New York, les Rays de Tampa Bay ont enregistré leur 99e gain de la présente campagne en disposant des Yankees par la marque de 4 à 3.

Ce gain de la formation floridienne plaira sans doute aux Blue Jays (89-71), qui restent derrière les Yankees (91-69) au classement des équipes repêchées dans la Ligue américaine.

Nelson Cruz a inscrit les Rays au pointage avec un circuit en solo dès la première manche. L’égalité a rapidement été créée, gracieuseté d’un simple de Giancarlo Stanton.

Au tour au bâton suivant, Kevin Kiermaier a produit un autre point et les Rays n’ont plus regardé derrière par la suite. En neuvième manche, Wander Franco a donné une priorité de trois points aux siens avec un simple qui s’est avéré très important, puisque l’équipe locale s’est rapprochée avec des efforts de Joey Gallo et Brett Gardner.

Louis Head (2-0) a ajouté la victoire à sa fiche, tandis que Andrew Kittredge, qui a lancé en neuvième manche, a enregistré son huitième sauvetage de la saison, qui a bien failli se changer en sabotage.