Club de foot Montréal

CF Montréal: «On va tout faire pour le faire!»

Publié | Mis à jour

Peu croyaient aux chances du CF Montréal de se tailler une place en éliminatoires cette saison. 

Et pourtant, avec sept matchs à disputer, la troupe de Wilfried Nancy n’est qu’à une petite séquence victorieuse de surprendre les nombreux experts MLS, qui plaçaient le club montréalais en dernière position avant le début de la campagne. 

Malgré deux revers consécutifs, dont un face à la meilleure équipe du circuit, l’entraîneur-chef du Bleu-Blanc-Noir n’a pas baissé les bras. Loin de là. 

«En début d’année, personne ne nous connaissait, a lancé Nancy, vendredi, sur les ondes de TVA Sports. Ils ne savaient pas ce qu’on était capables de faire. Les joueurs ont progressé, il y a eu une évolution qui était intéressante et on aujourd’hui on essaie d’attraper le wagon pour les playoffs.»

«Ça serait super intéressant, car les joueurs le méritent.» 

Tous les matchs deviennent importants en fin de saison. Mais celui de samedi au Stade Saputo sera crucial pour le onze montréalais. En effet, 8e au classement de l’Est avec 37 points, Montréal croisera le fer avec Atlanta United, qui pointe au 6e échelon avec 39 points. 

«C’est très serré au niveau des pointsé. Par expérience, je sais que les dix derniers matchs, il y a toujours un peu de rebondissement. Tout le monde peut gagner contre tout le monde», affirme l’entraîneur-chef. 

«On croit en nos chances, les joueurs sont confiants. On va tout faire pour le faire.»

Ce n’est pas un secret : le manque d’opportunisme a coûté de précieux points au Bleu-Blanc-Noir. Un problème qui ne date pas d’hier.

Wilfried Nancy a confirmé à l’animateur Jean-Charles Lajoie que l’équipe travaillait fort afin de remédier à ce problème.

«On se crée des occasions. On a fait des erreurs qui ont été chirurgicales. Les opportunités, il faut les mettre. Les grandes équipes, c’est ça la différence avec New England», a-t-il expliqué.

À voir dans la vidéo ci-dessus.

Wilfried Nancy -