Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Football universitaire RSEQ

Arnaud Desjardins sera le quart partant face à McGill

Publié | Mis à jour

Le Rouge et Or a profité de sa semaine de congé pour apporter un changement majeur à l’offensive. Arnaud Desjardins a été désigné pour faire face aux Redbirds de McGill : il prend la place de Thomas Bolduc, qui agira comme substitut pour la rencontre.

Il faut rappeler que les deux pivots étaient en compétition pour le poste de partant pendant le camp d’entraînement. La lutte avait été remportée par le pivot originaire de l’Estrie.

L’entraîneur-chef Glen Constantin donne trois raisons précises pour expliquer ce renversement de situation qui coïncide avec le début de la deuxième portion du calendrier.

«Arnaud fait des belles choses en pratique et il mérite sa chance. On a moins aimé les dernières performances de Thomas ainsi que nos résultats qui vont avec, et Arnaud amène un aspect mobilité qu’il ne faut pas négliger.»

Selon le pilote, la période d’essai pour le joueur recrue ne se limitera pas à seulement une partie.

«On n’a pas l’habitude de jouer au yo-yo avec cette position importante. Arnaud a mérité sa chance et c’est important de lui laisser un bon laps de temps pour bien l’évaluer.»

Un joueur heureux

Arnaud Desjardins a connu beaucoup de succès avec les Spartiates du Vieux-Montréal, lors de son stage collégial. Il a été élu joueur par excellence du circuit en 2019, tout en établissant le record du plus grand nombre de passes de touché en une saison en division un, avec 33.

«J’ai appris la nouvelle mardi et j’étais vraiment content. C’est une belle occasion. Je sens que je me suis beaucoup amélioré lors des quatre dernières semaines et c’est gratifiant de recevoir la confiance des entraîneurs.»

Desjardins représente un quart différent de Bolduc et voici ce que le jeune athlète pense apporter à l’offensive lavalloise.

«Je suis un quart athlétique avec un bon bras et une bonne prise de décisions. Je me sens beaucoup plus en commande de l’attaque qu’en début de saison. J’ai appris beaucoup en regardant Thomas. Il possède beaucoup de leadership et je veux continuer dans cette voie. Je sais que la bataille n’est pas finie entre nous deux.»

Changement d’attitude

Le longiligne quart-arrière termine l’entretien en donnant une solution très simple pour régler les problèmes de l’offensive près de la zone des buts adverse.

«Je pense qu’il faut s’assurer de conserver un bon synchronisme pour bien exécuter et de simplement avoir en tête que le ballon va traverser la zone des buts.»

Un premier départ universitaire à la maison

La nouvelle ne pouvait arriver à un meilleur moment pour le nouveau quart-arrière partant du Rouge et Or, Arnaud Desjardins.

Ce jeune homme natif de Montréal effectuera son premier départ universitaire au stade Percival-Molson contre les Redbirds de McGill. Une occasion de réjouissance pour ses proches.

«Disons que ma famille était vraiment heureuse quand je lui ai annoncé la nouvelle. Ils seront là pour venir m’encourager en plus de quelques amis. Ce sera assurément un beau moment», mentionne le jeune homme âgé de 21 ans.

Une situation qui ne place pas plus de pression sur les épaules de Desjardins.

«Je me sens un peu fébrile. Je pense que c’est normal à la veille de mon premier départ universitaire. Ça demeure que mes décisions sont plus autoritaires depuis un bon moment et je suis sûr de bien faire pour mon baptême de feu.»

Appui important

Selon le receveur finissant Mathieu Robitaille, la décision a été très bien acceptée par l’équipe et les joueurs en offensive.

«On a 100 % confiance à Arnaud tout comme on avait confiance en Thomas. Je pense que ça peut fouetter l’attaque à faire mieux, un peu comme quand une équipe change de gardien de but au hockey.»

Ce changement de rythme pourrait aider l’unité offensive de Justin Éthier à jouer avec un sentiment d’urgence plus important. Robitaille semblait avoir bon espoir de voir l’attaque débloquée.

«On va avoir un niveau de plus face à McGill. On veut aider Arnaud le plus possible et tout le monde va donner un effort supplémentaire pour lui faciliter le travail.»

Attribut supplémentaire

Le principal intéressé est très conscient que sa grande mobilité pourrait être mise à contribution rapidement et qu’elle l’a aidé à obtenir le poste de partant.

«Je suis un quart en premier et mon travail est de lancer le ballon. Je possède cependant une arme supplémentaire avec mes jambes et je n’ai jamais eu peur de l’utiliser. Je ne vois pas pourquoi ça changerait.»