JiC

«On veut avoir une très belle saison» - Patrick Roy

Publié | Mis à jour

Même s'ils ne seront pas l'équipe hôtesse de la Coupe Memorial, les Remparts ont de grandes attentes pour la prochaine saison. 

Dans le cadre d'une généreuse entrevue avec Jean-Charles Lajoie, jeudi, Patrick Roy a expliqué que si le rejet de la candidature de Québec avait été une déception au départ, il est maintenant passé à autre chose et il se concentre maintenant sur le travail à accomplir sur la glace. 

«Lorsqu'on a appris à la nouvelle, nous étions tous très déçus. Tous les membres de l'organisation ont travaillé très fort pour bien se préparer et avoir la meilleure présentation possible. À un certain moment, on y croyait. Mais nous étions également conscients que le fait d'avoir présenté l'événement en 2003 et en 2015 rendait le défi encore plus grand. C'est peut-être ce qui a joué en la faveur de Saint John à la fin.»

Le directeur général et entraîneur-chef de la formation de Québec précise que cette situation ne change en rien les objectifs de son équipe pour la prochaine campagne. 

«On veut avoir une très belle saison. Nous sommes confiants d'avoir une très bonne équipe, mais ça va se jouer sur la glace. Notre focus est beaucoup plus sur le processus que sur les résultats. On veut s'assurer que notre groupe va progresser tout au long de la saison et se développer à notre image.»

Le groupe que Roy aura la chance de diriger est très talentueux. L'ancien gardien des Canadiens et de l'Avalanche est impressionné par le nombre d'espoirs qui attirent l'attention des équipes de la LNH.

«C'est ma 14e saison comme directeur général et ma 11e ou 12e comme entraîneur-chef. Je ne me souviens pas d'avoir eu huit joueurs qui ont participé à des camps de la LNH. On a également Nathan Gaucher et Vsevolod Komarov qui devraient être sélectionnés au prochain repêchage. Ça démontre le beau travail fait par l'organisation. Sur une période de deux ans, on pense qu'on a une équipe qui peut être parmi les très bonnes équipes.»

Roy tenait également à louanger une autre légende des Canadiens, Guy Lafleur, qui a vu son numéro 4 être retiré à tout jamais par la LHJMQ, mercredi.

«C'est vraiment un beau geste de la part de la ligue. C'est un joueur qui a eu un impact important au niveau du hockey junior, pas juste chez les professionnels. Il a été un rouage important de la conquête de la Coupe Memorial par les Remparts. Je suis tellement content pour Guy qu'il puisse recevoir un tel honneur. Il a vraiment été un ambassadeur extraordinaire pour nous.»

Voyez l'entrevue dans la vidéo ci-dessus.