MLB

«Le baseball majeur veut s'établir à temps plein à Montréal»

Publié | Mis à jour

Le dossier de la garde partagée des Rays entre Tampa Bay et Montréal a fait couler beaucoup d'encre au cours des derniers jours. Plusieurs observateurs doutent du projet, que ce soit en Floride ou dans la métropole.

Michael Lortz est un auteur et blogueur qui habite à Tampa Bay. Selon le journal USA Today, personne n'a écrit autant d'articles sur le marché que représente Tampa Bay pour le baseball majeur. En entrevue avec Jean-Philippe Bertrand au balado La Dose, Lortz a partagé ses impressions et celles des partisans des Rays. 

« Selon moi, le baseball majeur veut s'établir à temps plein à Montréal. Si les Rays mettent un pied dans la ville, l'autre suivra, explique Lortz. Stuart Sternberg ne sera pas propriétaite des Rays éternellement. Lorsqu'il vendra sa part, je crois que Montréal accueillera l'équipe pour de bon. » 

Très familier avec le marché de Tampa et St. Petersburg, l'auteur déplore que les Rays ont abandonné les partisans. L'idée d'installer une bannière au champ droit pour faire la promotion de la garde partagée en est un exemple. 

« Ils ignorent complètement ce que les amateurs pensent du projet. Certains d'entre eux proposaient de lancer de la bière sur l'affiche afin de montrer leur mécontentement », raconte Lortz toujours dépassé par la situation.

Une raison financière ?

Une question revient sans cesse dans le dossier de la garde partagée : mais pourquoi ? La construction de deux stades flambants neufs, un à Tampa et un à Montréal, pour accueillir 41 matchs par année soulève bien des points d'interrogations.

« Si nous construisons un nouveau stade à Tampa Bay, pourquoi ne pas y jouer 81 matchs ? La vérité, c'est que Stu Sternberg ne veut pas mettre de l'argent dans un nouveau stade. Il veut laisser aux deux villes, le fardeau de payer leurs stades pour qu'il puisse récolter deux fois plus d'argent », analyse Lortz. 

Les amateurs de baseball au Québec devraient avoir des nouvelles sous peu de cette fameuse garde partagée. Rappelons qu'une annonce importante sur le projet doit avoir lieu quelques jours après les élections municipales. 

Écoutez l'entrevue de Michael Lortz avec Jean-Philippe Bertrand dans le lecteur ci-dessous :