Crédit : AFP

LNH

Jonathan Toews va mieux, mais...

Publié | Mis à jour

Le capitaine des Blackhawks de Chicago, Jonathan Toews, a disputé un premier match en plus d’un an mercredi soir, alors que sa formation disputait une partie préparatoire contre les Red Wings de Detroit.

L’athlète de 33 ans a raté l’entièreté de la dernière campagne dans la Ligue nationale, puisqu’il a souffert d’une forme de syndrome de fatigue chronique relié au système immunitaire. 

«De toute évidence, j'ai encore du pain sur la planche, mais ça s'en vient. Je suis simplement heureux d'être sur la glace», a indiqué Toews, lors des conférences de presse ayant suivi le revers de 4 à 3 des siens en tirs de barrage.

«Mes jambes sont fatiguées. Nous avons fait de très bons exercices de patins aux entraînements, mais je me sens mieux que lors du premier jour. Je me sens plutôt bien dans mes progrès et, vous savez, je dois simplement retrouver la forme, je suppose.»

Beaucoup de temps de jeu 

Contre les Wings, Toews a récolté une mention d’aide et a même touché la cible en fusillade. Il a été utilisé pendant près de 23 minutes, ce qui a fait de lui l’attaquant le plus utilisé.

Après la rencontre, l’entraîneur-chef Jeremy Colliton a indiqué qu’il n’avait pas l’intention d’user autant de son vétéran.

«Il y a eu une présence de près de deux minutes en prolongation que nous n’avions également pas prévue. Et bon, je l’ai envoyé ici et là pour des mises en jeu et des trucs comme ça. Nous avons également obtenu beaucoup d’avantages numériques», a justifié le pilote.

«Non, je n'avais pas prévu ça, mais il avait l'air bien, a poursuivi Colliton. Il a répondu mieux que je ne l'espérais, alors nous verrons. Nous allons le surveiller, le prendre au jour le jour, voir comment il se sent demain [jeudi]. Mais c'était bien de le retrouver.»