Crédit : Photo AFP

MLB

Un important départ pour Robbie Ray

Publié | Mis à jour

Au-delà de la course aux éliminatoires, le lanceur Robbie Ray effectuera un départ pour les Blue Jays, jeudi à Toronto, qui pourrait bien déterminer s’il obtiendra ou non le trophée Cy-Young dans la Ligue américaine.

Les Blue Jays doivent alors boucler leur série de trois matchs face aux Yankees. Ray (13-6) est le partant annoncé pour les Jays tandis que la formation new-yorkaise devrait miser sur Corey Kluber (5-3). 

À propos de Ray, il fait partie d’un trio de lanceurs ayant chacun totalisé 13 victoires à leur fiche, cette saison, avec Toronto. Hyun-jin Ryu et Steven Matz sont les autres. Ray est par ailleurs celui qui parmi les trois a conservé la meilleure moyenne de points mérités, soit 2,68. En 188 manches, il a également réussi 244 retraits au bâton.

En plus de Gerrit Cole, au monticule pour les Yankees mercredi soir, les releveurs Liam Hendriks, des White Sox de Chicago, et Raisel Iglesias, des Angels de Los Angeles, sont d’autres prétendants pour le titre de lanceur par excellence dans l’Américaine.

En 2017, alors qu’il portait les couleurs des Diamondbacks de l’Arizona, Ray avait terminé septième au scrutin pour l’obtention du Cy-Young dans la Nationale. C’est une bien petite considération qu’il a déjà savourée, mais à ce moment, Max Scherzer l’avait facilement emporté au terme d’une saison sensationnelle avec les Nationals de Washington.

Dominant à domicile 

Fait intéressant pour Ray : il a maintenu un dossier de 8-3 et une moyenne de 2,28 à domicile, cette saison, en 16 départs.

Par contre, le lanceur a déjà affronté les Yankees deux fois lors de la présente campagne, ayant perdu ses deux décisions. Lors du plus récent rendez-vous, le 27 mai au Yankee Stadium, Ray avait alloué cinq points, dont quatre mérités, en seulement quatre manches et deux tiers. C’est par la suite que la formidable saison de l’artilleur des Jays a réellement pris son envol.

À propos de la course pour déterminer les deux équipes repêchées dans l’Américaine, les Yankees contrôlent leur destinée tandis que trois autres clubs, soit les Blue Jays, les Red Sox de Boston et les Mariners de Seattle, ont toujours une lutte à finir.