Crédit : AFP

LNH

Trouver ses aises avec Connor McDavid

Publié | Mis à jour

À leur premier match préparatoire – et le deuxième des Oilers d’Edmonton – Zach Hyman et Connor McDavid ont déjà démontré qu'ils pourraient terroriser les défensives adverses pour plusieurs saisons à venir.

C’est d’ailleurs dans cette optique que le directeur général de la formation albertaine, Ken Holland, a offert un contrat de sept ans, d’une valeur de 38,5 millions $, à l’ancien des Maple Leafs de Toronto durant la saison morte.

Contre le Kraken de Seattle, mardi, les deux hommes ont uni leurs efforts pour marquer le troisième but de leur équipe, en fin de troisième période. Sur la séquence, le Finlandais Jesse Puljujarvi, un fort candidat pour devenir le troisième membre de ce trio, a réussi une savante passe à l’aveuglette à McDavid, qui a ensuite rejoint Hyman à l’embouchure du filet pour compléter le jeu.

«Je pense que ce trio va bien fonctionner, de dire l’entraîneur-chef Dave Tippett, en conférence de presse au terme de la rencontre. Le but de Hyman en est le parfait exemple. Ils avaient le contrôle de la rondelle, Jesse a fait un beau jeu, Connor a fait un beau jeu et Hyman n’a eu qu’à pousser la rondelle dans le filet. On va espérer que c’est un signe de belles choses à venir.»

«[McDavid] se crée tellement d’espace par lui-même et c’est tellement un excellent passeur que tu n’as qu’à te mettre au bon endroit, à découvert, et il va te trouver», a ajouté Hyman.

Des compliments à Puljujarvi

Le célèbre numéro 97 a complété sa soirée de travail avec trois points (un but, deux passes), tandis que ses compagnons de trio, Hyman et Puljujarvi, ont chacun secoué les cordages une fois en plus d’amasser une mention d’aide. Les Oilers ont finalement vaincu le Kraken 6 à 0.

«C’est un bon début et Jesse a été bon, de compléter Hyman. J’ai vraiment apprécié de jouer avec ces gars-là.»

«Il peut atteindre un autre niveau, a pour sa part admis McDavid, au sujet de Puljujarvi. Il est tellement imposant et fort physiquement. Plus nous jouons de matchs, plus nous comprenons la façon de jouer et où nous devons nous positionner pour se faire oublier et être dangereux. Il y a certainement cet aspect intellectuel du jeu pour lequel Jesse est en mesure de passer à la prochaine étape. Ça viendra avec le temps.»