Crédit : AFP

LNH

La vie continue sans Pekka Rinne

Publié | Mis à jour

Il est presque inconcevable d’imaginer les Predators sans le gardien de but Pekka Rinne, qui faisait presque partie des meubles à Nashville. Après 16 ans au sein de l’organisation du Tennessee, le Finlandais a passé le flambeau en juillet, mais son absence se fait déjà sentir dans le vestiaire.

Tous les joueurs de l’édition actuelle des Predators ont fait leurs débuts après le nouveau retraité de 38 ans, qui a donné ses premiers coups de patin dans la Ligue nationale de hockey (LNH) en 2005-2006.

Le vide créé par le départ du géant de 6 pi 5 po, au sens figuré comme au sens propre, se fait ressentir davantage, maintenant que les matchs hors-concours ont débuté.

«C’est vraiment bizarre, et je crois que ça le sera encore plus quand nous commencerons à jouer en saison régulière, a reconnu mardi le capitaine Roman Josi, ses propos étant repris sur le site web de son équipe. De ne pas voir "Peks" ici... Il a été un membre si important de cette organisation pour tellement d’années, et de ne pas l’avoir dans le vestiaire, il manque aux gars.»

«C’est certainement différent, a dit l’entraîneur-chef John Hynes de l’absence de Rinne. Non seulement était-il un bon joueur [...], mais ce que vous voyez également c’est le genre de personne qu’il était dans le vestiaire, par la façon qu’il faisait ses choses, comment il traitait les gens.»

Apprécié de tous

Rinne a dédié toute sa carrière dans la LNH à une seule formation, alors il ne serait pas surprenant de le voir revenir dans le giron des Predators dans un rôle différent. L’avenir le dira, mais le portier sera toujours le bienvenu, surtout qu’il sera probablement honoré par l’équipe au cours de la saison.

«Nous aimons tous "Peks", mais nous sommes contents pour lui. Il a l’air très heureux. Il a connu une carrière incroyable, et il va revenir ici rapidement, alors on le reverra bientôt», a assuré Josi.

«Il était un vrai leader, pas juste sur la patinoire, mais aussi à l’extérieur, mais je crois que c’était le bon moment pour Pekka. Il a pris la décision qu’il était prêt à passer à autre chose et il a gardé sa carrière et son héritage en très bon état. Maintenant, c’est une opportunité pour les autres gars de prendre ce rôle», a indiqué Hynes.

C’est le protégé de Rinne pendant plusieurs saisons, Juuse Saros, qui prendra le relais cette saison. Le Finlandais a obtenu la confiance de l’organisation avec un contrat de quatre ans et 20 millions $.

Il est à parier que Pekka Rinne sera son plus grand partisan pour la suite de sa carrière.