JiC

«Je ne vois pas l'intérêt de nous comparer» - Yanni Gourde

Publié | Mis à jour

Yanni Gourde a tourné la page sur son beau parcours avec le Lightning et il est maintenant prêt à tout donner pour le Kraken. 

Le Québécois a accepté de raconter comment il avait pu vivre son départ de Tampa Bay, lors d'une entrevue avec Jean-Charles Lajoie, mercredi.  

«Julien BriseBois a communiqué avec moi. Honnêtement, l'appel a été assez court. Il n'y a pas grand-chose à dire quand tu apprends que tu n'es pas protégé. Je lui ai demandé s'il y avait des chances que je sois réclamé et il m'a répondu que moi, Alex Killorn et Ondrej Palat étions au même niveau. Il ne savait pas où ça allait se diriger.»

Si l'ancien des Tigres de Victoriaville ne pensait pas être le choix de Seattle, il estime être très heureux de se retrouver avec cette nouvelle formation.

«J'ai été très surpris d'être repêché. Je pensais que ce serait Alex Killorn ou Ondrej Palat puisque ce sont d'excellents joueurs. Je suis très choyé d'avoir été sélectionné. C'est vraiment une belle opportunité dans une belle organisation. Je n'ai que des bons mots et j'ai hâte que ça commence.»

Gourde ne s'en fait également pas avec les comparaisons entre le Kraken et les Golden Knights de Vegas. 

«Je ne vois pas l'intérêt de nous comparer aux Golden Knights. C'est beaucoup trop tôt. Les directeurs généraux ont fait les choses différemment de l'année de Vegas. Ils ont été beaucoup plus conservateurs. Les deux expansions sont complètement différentes. Ça ne vaut pas la peine de nous mettre de la pression avec ça. On va se concentrer à gagner des matchs et à tenter de faire les séries éliminatoires.»

Celui qui a été opéré à une épaule lors de l'été soutient que sa blessure se soigne bien. Même s'il devra rater le début de la saison, il veut demeurer dans l'entourage du Kraken.

«Ça va super bien, mon docteur est très satisfait du progrès. C'est certain que c'est dommage de ne pas pouvoir aider l'équipe. Je vais toutefois faire tout ce que je peux pour aider et pour m'impliquer le plus possible dans l'équipe.»

Voyez l'entrevue dans la vidéo ci-dessus.