Club de foot Montréal

Une première demie dure à digérer pour le CF Montréal

Publié | Mis à jour

Est-ce que les choses auraient pu être différentes si le CF Montréal avait pris les devants sur la première occasion du match, un tir de Romell Quioto qui a raté le cadre?

On ne le saura jamais, mais c’est un moment qui a peut-être défini la suite des choses pour le CF Montréal qui a manqué d’opportunisme pendant que le Revolution a profité de tout ce qui s’est présenté à lui, mercredi.

«La première mi-temps est un peu difficile à digérer parce qu’on a l’opportunité de Romell et on ne le met pas», a reconnu Wilfried Nancy.

«Ensuite, ils sont chirurgicaux avec trois semi-opportunités. On aurait pu mieux défendre sur le premier et le deuxième but.»

Manque d’efficacité

Selon Nancy, le pointage ne donne pas la juste mesure de la rencontre qui s’est soldée par un second revers consécutif de son équipe.

«Quand les gens vont voir le score, ils vont se dire qu’ils ont éclaté Montréal, mais j’ai vu des choses intéressantes.

«On jouait, on contrôlait la balle, mais ils nous ont mis trois coups de pistolets et on a perdu.»

Cela dit, si les erreurs défensives ont été coûteuses, le manque de réalisme offensif l’a aussi été.

«En deuxième mi-temps, on a eu beaucoup, beaucoup d’opportunités, on les a assiégés, mais ils ne se sont pas affolés et ils ont mis le quatrième but», a soutenu Nancy.

«En deuxième demie, avec le nombre de centres qu’on a mis dans la surface de réparation sans trouver preneur, c’est sûr que c’est frustrant, mais ce n’était pas un match catastrophique si on le regarde au complet», a admis Samuel Piette.

Erreurs défensives

On parlait d’erreurs défensives et ce sont celles-ci qui ont coûté le match au CF Montréal.

«Ils défendent avec sept ou huit joueurs et trois joueurs restent devant alors ils sont très bons sur la contre-attaque », a analysé Nancy.

«Notre objectif était de contrôler ces joueurs quand on avait la balle. Mais je ne pense pas que c’est de cette façon qu’ils ont marqué, mais je vais devoir revoir le match.»

Il s’agit d’un deuxième revers en trois matchs au Stade Saputo, ce qui n’est pas l’idéal pour une équipe impliquée dans un sprint final.

«On sait très bien que quand on joue à la maison, on doit remporter les matchs, surtout pour la course aux séries, a fait remarquer Nancy. Samuel Piette est pour sa part d’avis que l’équipe doit surtout commencer à prendre son destin en mains. C’est sûr que si on avait gagné, on aurait moins à se soucier des autres matchs. Il faut commencer à accumuler des points avant de regarder les autres.»

Le CF Montréal disputera son match de demi-finale du Championnat canadien le mercredi 27 octobre en visitant le Forge FC à Hamilton.

Point de presse de Samuel Piette:

POINT DE PRESSE DE SAMUEL PIETTE -

Point de presse de Zohran Bassong:

POINT DE PRESSE DE ZORHAN BASSONG -