Balados

Tom Brady attendu de pied ferme par les Patriots

Publié | Mis à jour

Après avoir subi leur première défaite de la saison, le week-end dernier, Tom Brady et les Buccaneers de Tampa Bay feront face à un certain défi en visitant l’entraîneur Bill Belichick les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, dimanche, à Foxboro.

«Belichick sait ce que Brady aime faire, mais aussi ce qui le dérange au poste de quart-arrière, a ainsi fait remarquer l’animateur Denis Casavant, dans le plus récent épisode du balado "Du champ gauche". Même chose pour Josh McDaniels, le coordonnateur à l’attaque des Patriots... Ce sera très intéressant de voir le plan de match des Patriots contre Brady.»

Chose certaine, autant Brady que Belichick ont encerclé ce match au calendrier, comme bien des amateurs de la NFL d’ailleurs.

«Du côté de Tom Brady, après avoir subi une défaite, comment on rebondit? C’est facile sur le plan de la motivation alors qu’il s’en va à Foxboro pour affronter son ancienne équipe, soit les Patriots de la Nouvelle-Angleterre», a ajouté Casavant.

«Il y a un enjeu, c’est le match du dimanche soir, les cotes d’écoute seront énormes, a souligné l’animateur, estimant que Brady et Belichick pourraient tous deux avoir de la misère à trouver le sommeil en marge de cette rencontre. Toute l’attention sera portée vers ce match de Brady contre son ancienne équipe, mais aussi contre son ancien entraîneur-chef. C’est sûr que Brady et Bilichick vont dire les bonnes choses tout au long de la semaine, mais les deux veulent absolument gagner. Y a-t-il une équipe qui connaît mieux Brady que les Patriots? La réponse est non.»

Chapeau à la défensive des Rams!

Rappelons que dimanche dernier, les Buccaneers, champions en titre du Super Bowl, ont perdu 34 à 24 contre les Rams de Los Angeles. La formation floridienne subissait ainsi un premier revers après une séquence de 10 victoires, en remontant à l’an dernier. Les «Bucs» avaient gagné leurs deux premières parties de la saison.

«Il faut donner crédit à la défensive des Rams, qui a été agressive tout au long du match, même si on n’a pas provoqué de revirements ni réussi d’interception aux dépens de Brady», a brièvement analysé Casavant.

Selon lui, ce duel entre les Buccaneers et les Rams pourrait très bien être un avant-goût de la prochaine finale de l’Association nationale. D’ici là, à court terme, Brady et ses coéquipiers doivent se concentrer sur les Patriots.