FBN-SPO-ARIZONA-CARDINALS-V-JACKSONVILLE-JAGUARS

Photo : Le quart-arrière des Jaguars de Jacksonville Trevor Lawrence tente une passe face à la défensive des Cardinals de l’Arizona — dimanche dernier. Crédit : Photo AFP

NFL

Pas facile, la vie de recrue

Publié | Mis à jour

Inutile de passer par quatre chemins, les premiers pas de Trevor Lawrence dans la NFL sont très difficiles. Il est cependant loin d’être le principal responsable des déboires des Jaguars, et un minimum de perspective fait réaliser que le quart-arrière choisi au premier rang du plus récent repêchage peut encore rebondir.

Même s’il a montré de belles choses depuis le début de la saison, un seul chiffre semble frapper l’imaginaire concernant Lawrence, en action demain soir face aux Bengals. Sept... comme dans sept interceptions en seulement trois matchs, dont quelques-unes qui sont franchement horribles.

L’espoir des Jaguars est d’ailleurs devenu le cinquième quart-arrière seulement dans l’histoire à amorcer sa carrière avec au moins deux interceptions à chacun de ses trois départs. Il se retrouve en compagnie de Jim Zorn (1976), Troy Aikman (1989), Peyton Manning (1998) et Blake Bortles (2014).

Lawrence peut se consoler en se disant que malgré leurs départs boiteux, Manning et Aikman sont aujourd’hui immortalisés pour de bonnes raisons, au Temple de la renommée.

Pas de panique

Le problème, c’est que Lawrence a été vendu avant le repêchage comme le prototype parfait du quart-arrière. Ce n’est pas dit qu’il n’atteindra pas son plein potentiel, mais à l’ère de l’instantané, la patience est un art qui se perd. 

Manning avait commencé sa carrière avec huit interceptions à ses trois premiers départs. Ses 28 interceptions en 1998 constituent toujours une marque pour une recrue que personne n’a envie de faire tomber.

Aikman, quant à lui, avait terminé sa première saison avec neuf maigres passes de touchés et 18 interceptions. Les tristes Cowboys n’avaient gagné qu’un match. Trois ans plus tard, ils remportaient le premier de trois championnats dans les années 1990. 

Aujourd’hui, il aurait probablement été crucifié sur le tribunal des réseaux sociaux.

Il ne faut jamais perdre de vue que Lawrence, si talentueux soit-il, a été parachuté dans l’organisation qui est le comble de la médiocrité depuis de nombreuses années dans la ligue. Il ne peut sortir à lui seul l’équipe de son marasme.

Pas le seul

Lawrence n’est d’ailleurs pas le seul quart-arrière recrue qui en arrache. Zach Wilson (Jets) et Justin Fields (Bears) paraissent mal jusqu’ici et servent de chair à canon derrière des lignes offensives trouées. Wilson a encaissé 15 sacs du quart et a lui aussi lancé sept interceptions. 

Mac Jones a mieux paru que ses pairs, mais encore là, il ne revendique que deux passes de touchés et a lancé trois interceptions dimanche face aux Saints. 

L’apprentissage ne sera pas évident, mais ce n’est pas vrai que tout ce beau monde va couler l’examen.

DUEL DU JEUDI  

LES FORCES EN PRÉSENCE  

Jaguars de Jacksonville  

  • Trevor Lawrence | Quart-arrière | 5 T, 7 INT, 669 verges  
  • James Robinson | Porteur de ballon | 1 T, 160 Verges  
  • Marvin Jones Jr. | Receveur | 2 T, 194 Verges   

Bengals de Cincinnati  

  • Joe Burrow | Quart-arrière | 7 T, 4 Int, 640 Verges  
  • Joe Mixon | Porteur de ballon | 1 t, 286 verges  
  • Ja’Marr Chase | Receveur | 4 t, 220 verges  

JOUEUR À SURVEILLER 

Jessie Bates III | Maraudeur des Bengals de Cincinnati

FBN-SPO-MINNESOTA-VIKINGS-V-CINCINNATI-BENGALS
Crédit photo : Photo AFP

Même s’il en est à sa quatrième saison, Jessie Bates gagne encore à être connu. Le choix de deuxième ronde s’est rapidement établi comme un maraudeur de premier plan, obtenant même une place sur la deuxième équipe d’étoiles du circuit la saison dernière. En quête d’un gros contrat, Bates est une force dans la tertiaire des Bengals et a terminé les trois dernières saisons avec au moins 100 plaqués et trois interceptions. Il devrait faire la vie dure à Trevor Lawrence.

MA PRÉDICTION 

Jaguars 20 - 34 Bengals 

1. Rams de Los Angeles 3-0 

Semaine dernière : 2 (+1)

À leurs 16 derniers matchs de saison régulière, les Rams n’ont pas concédé 30 points. Face aux Buccaneers, la défensive a accordé 446 verges, mais pourtant, elle a effectué un formidable travail pour limiter les dégâts. Il n’y a pas que Matthew Stafford qui fait la différence.

2. Buccaneers de Tampa Bay 2-1 

Semaine dernière : 1 (-1)

Les Buccaneers ont subi leur première défaite depuis le 29 novembre 2020. La tertiaire continue d’en arracher cette saison et le demi de coin Jamel Dean s’est ajouté à la liste des blessés. Voilà que le vétéran de 33 ans Richard Sherman risque de s’amener en renfort.

3. Bills de Buffalo 2-1 

Semaine dernière : 4 (+1)

Josh Allen a connu un cinquième match en carrière avec quatre passes de touchés et 300 verges, ce qui lui vaut un record de franchise qu’il partageait avec l’illustre Jim Kelly. Il a complété 12 de ses 17 passes d’au moins 10 verges dans les airs, un aspect de son jeu qui faisait défaut.

4. Packers de Green Bay 2-1 

Semaine dernière : 6 (+2)

La magie d’Aaron Rodgers et Davante Adams a de nouveau opéré, mais la défensive mérite de l’amour dans la victoire contre les Niners. Preston Smith, Kenny Clark et Rashan Gary ont généré cinq pressions chacun, enregistrant quatre sacs au passage. Une performance très encourageante.

5. Cardinals de l’Arizona 3-0 

Semaine dernière : 7 (+2)

Pour la première fois depuis 2015, les Cardinals amorcent leur saison avec une fiche de 3-0. Il y a beaucoup de profondeur chez les receveurs et d’ailleurs, AJ Green et Christian Kirk ont tous deux gagné plus de 100 verges face aux Jaguars. Le choc face aux Rams dimanche prochain sera du bonbon.

6. Raiders de Las Vegas 3-0 

Semaine dernière : 8 (+2)

Fait à noter, selon NFL Research, les Raiders sont devenus les premiers dans l’histoire à remporter leurs trois premiers affrontements contre des équipes (Steelers, Ravens et Dolphins) qui ont revendiqué au moins 10 victoires chacune la saison précédente. 

7. 49ers de San Francisco 2-1 

Semaine dernière : 5 (-2)

Jimmy Garoppolo a connu un fort match face aux Packers, mis à part un revirement affreux. Il n’est pas à blâmer pour la défaite et doit conserver son poste, mais pourquoi utiliser si peu Trey Lance ? Kyle Shanahan devrait trouver des façons créatives de l’intégrer dans le plan de match.

8. Ravens de Baltimore 2-1 

Semaine dernière : 9 (+1)

Le botté record de 66 verges de Justin Tucker a presque fait oublier que c’est une immense conversion de quatrième essai et 19 verges à franchir quelques secondes plus tôt qui ont permis de bien se positionner. Les Ravens étaient privés de 13 joueurs blessés ou sur la liste COVID-19.

9. Browns de Cleveland 2-1 

Semaine dernière : 10 (+1)

Les Browns ont enfin réalisé la performance défensive attendue après les ajouts importants de l’entre-saison au sein de leur unité. Myles Garrett et Jadeveon Clowney ont maltraité le quart-arrière Justin Fields avec 11 pressions. Il a été victime de plus de sacs (9) qu’il n’a complété de passes (6).

10. Chargers de Los Angeles 2-1 

Semaine dernière : 15 (+5)

La défensive des Chargers a provoqué quatre revirements face aux Chiefs, ce qui a directement mené à 20 des 30 points de l’attaque. Cette équipe peut faire beaucoup de bruit, mais il faut absolument limiter les pénalités, notamment celles d’exécution comme les motions illégales. 

11. Titans du Tennessee 2-1 

Semaine dernière : 11 (=)

Les Titans n’ont pas forcément connu une grande performance, mais ils ont fait le nécessaire face aux Colts. Il faudra surveiller l’état de santé du receveur AJ Brown, blessé à la jambe. Derrick Henry a encore une fois couru pour plus de 100 verges. La routine...

12. Cowboys de Dallas 2-1 

Semaine dernière : 14 (+2)

Les Cowboys ont offert leur effort le plus convaincant depuis des lunes. Dak Prescott a brillé avec trois passes de touchés. Ezekiel Elliott a fait taire ses critiques avec 95 verges et deux touchés. Et plus important encore, la défensive reprend vie sous la férule de Dan Quinn.

13. Chiefs de Kansas City 1-2 

Semaine dernière : 3 (-10)

Les Chiefs présentent une fiche perdante pour la première fois depuis la semaine 10, en 2015. Ils sont à quelques jeux d’être 0-3, mais aussi à quelques jeux d’être 3-0. Les revirements ont coulé l’équipe dans les deux dernières défaites. Pas de panique, ils remonteront la pente.

14. Panthers de la Caroline 3-0 

Semaine dernière : 17 (+3)

La troisième victoire des Panthers en autant de matchs a été obscurcie par la blessure à la jambe du porteur à tout faire Christian McCaffrey et celle au pied du demi de coin Jaycee Horn. L’échange pour le demi de coin CJ Henderson aide à combler la perte de Horn.

15. Saints de la Nouvelle-Orléans 2-1 

Semaine dernière : 18 (+3)

Difficile de savoir quoi penser des Saints. Après avoir démoli les Packers, ils ont infiniment mal paru face aux Panthers, puis sont ensuite allés battre les Patriots chez eux. La défensive semble solide et Jameis Winston a ajouté deux passes de touchés... dont une prière qui aurait pu mal tourner. 

16. Broncos de Denver 3-0 

Semaine dernière : 19 (+3)

Les Broncos entament maintenant leur véritable saison. Les quatre prochains opposants seront les Ravens, Steelers, Raiders et Browns. Finies, les folies ! Même si leurs proies étaient faciles jusqu’ici, ils ont quand même évité les pièges et joué comme il le fallait. 

17. Bengals de Cincinnati 2-1 

Semaine dernière : 25 (+8)

Pendant que Joe Burrow et Ja’Marr Chase laissent entrevoir un brillant avenir à long terme, la défensive continue de bien jouer dans l’ombre. On parle peu du secondeur Logan Wilson, mais il a été magistral face aux Steelers avec deux interceptions et 14 plaqués.

18. Vikings du Minnesota 1-2 

Semaine dernière : 26 (+8)

Pas de Dalvin Cook, pas de problème ! Privés de leur as porteur, les Vikings ont vu son substitut Alexander Mattison gagner 112 verges au sol. Kirk Cousins a aussi poursuivi son bon début de saison. La victoire permet aux Vikings de recommencer à respirer.

19. Seahawks de Seattle 1-2 

Semaine dernière : 12 (-7)

Les Seahawks s’étaient qualifiés pour les séries en 2018 après un départ d’une victoire et deux défaites. Cependant, la division Ouest est beaucoup plus féroce cette saison qu’à cette époque. En deuxième demie à leurs deux derniers matchs, les Seahawks n’ont inscrit que six points.

20. Dolhpins de Miami 1-2 

Semaine dernière : 20 (=)

Les Dolphins ont chauffé les Raiders, mais pas grâce à leur attaque. Les points ont été inscrits sur un retour d’interception et un autre après que les Raiders aient échoué une conversion de quatrième essai dans leur zone. Tua Tagovailoa ratera au moins les deux prochains matchs.

21. Patriots de la Nouvelle-Angleterre 1-2 

Semaine dernière : 16 (-5)

Mal protégé, Mac Jones a été imprécis pour la première fois de la saison et a même lancé trois interceptions. L’absence du bloqueur Trent Brown fait mal, mais la ligne offensive doit faire mieux. Jones a bien tenté quelques passes en profondeur, mais la chimie n’a pas opéré.

22. Steelers de Pittsburgh 1-2 

Semaine dernière : 13 (-9)

Privés de leurs secondeurs TJ Watt et Alex Highsmith, les Steelers ont vu leur séquence de 75 matchs avec au moins un sac du quart prendre fin. L’offensive est pitoyable à voir à l’œuvre. Ben Roethlisberger a ciblé son porteur Najee Harris 19 fois. La longue passe n’existe plus. 

23. Équipe de Washington 1-2 

Semaine dernière : 21 (-2)

Difficile de croire que l’ailier défensif Chase Young soit effacé à ce point après sa prometteuse saison recrue. Il n’est pas l’unique coupable des déboires défensifs de Washington, mais il n’a toujours pas le moindre sac et applique peu de pression.

24. Colts d’Indianapolis 0-3 

Semaine dernière : 22 (-2)

Les Colts montrent une fiche de 0-3 pour la première fois depuis 2011. Le quart-arrière Carson Wentz n’est visiblement pas au sommet de sa forme, la ligne offensive joue étonnamment mal et le garde Quenton Nelson s’est de nouveau blessé. Dur début de saison !

25. Eagles de Philadelphie 1-2 

Semaine dernière : 23 (-2)

Les Eagles ont été écrasés par les Cowboys, qui semblent prendre leurs distances du reste de la division Est, toujours aussi peu convaincante. Le nouvel entraîneur-chef Nick Sirianni a concocté un étrange plan de match offensif. Ses porteurs ont couru seulement trois fois.

26. Falcons d’Atlanta 1-2 

Semaine dernière : 30 (+4)

Personne ne va s’exciter pour une victoire face aux pauvres Giants, mais au moins, les Falcons ont démontré qu’ils pouvaient encore être compétitifs... contre les équipes du sous-sol, du moins ! Cordarrelle Patterson semble devenu l’homme à tout faire de l’attaque d’Arthur Smith.

27. Bears de Chicago 1-2 

Semaine dernière : 24 (-3)

Un total général de 47 verges en 42 jeux... C’est la misérable récolte offensive des Bears face aux Browns. Rendu là, peu importe qui sera le quart-arrière des Bears, il est permis de se demander si l’entraîneur-
chef Matt Nagy n’a pas atteint sa date de péremption. 

28. Giants de New York 0-3 

Semaine dernière : 27 (-1)

En plus de perdre la face contre les Falcons, les Giants ont perdu les services de leur secondeur Blake Martinez pour le reste de la saison. Ils ont aussi vu les receveurs Sterling Shepard et Darius Slayton quitter la rencontre. Kenny Golladay est aussi mal en point. Sinon, ça va.

29. Lions de Detroit (0-3) 

Semaine dernière : 31 (+2)

Donnons aux Lions ce qui leur revient : ils ont chèrement vendu leur peau face aux Ravens. La défensive a fait la vie dure à Lamar Jackson (quatre sacs et une interception). Quand un si bel effort se termine par un botté de 66 verges, on se dit que les Lions sont sous malédiction éternelle.

30. Texans de Houston 1-2 

Semaine dernière : 28 (-2)

À son premier départ en carrière, le jeune quart-arrière Davis Mills n’a pas mal paru contre une bonne défensive, après des performances décevantes en matchs préparatoires. À noter qu’Antony Auclair a été promu sur l’alignement régulier et a joué un troisième match de suite.

31. Jets de New York 0-3 

Semaine dernière : 29 (-2)

Personne ne s’attendait à une grosse saison des Jets, mais là, c’est alarmant. Ils n’ont pas inscrit de touché à leurs deux derniers matchs et ont perdu par 19 et 26 points. En trois matchs, ils ont inscrit trois points en première demie, contre 46. Vraiment désolant !

32. Jaguars de Jacksonville 0-3 

Semaine dernière : 32 (=)

Le décompte se poursuit avec une 18e défaite de suite, dont les sept dernières par au moins 10 points. L’organisation se résigne déjà à échanger le demi de coin CJ Henderson, choix de premier tour en 2020. Trop de jeunes premiers choix ont été gaspillés. Un gâchis !