Crédit : AFP

MLB

Les Orioles jouent les trouble-fêtes

Publié | Mis à jour

Les Orioles ont mis des bâtons dans les roues des Red Sox de Boston, mardi à Baltimore, en les défaisant par la marque de 4 à 2.

Loin derrière au classement, la formation du Maryland n’a plus aucune chance de participer aux éliminatoires, et ce, depuis un certain temps. Elle pourra toutefois jouer les trouble-fêtes durant cette dernière semaine d’activités, comme ce fût le cas contre l’organisation du Massachusetts.

Les Red Sox détenaient une avance de deux points après leur sixième tour au bâton, mais Ryan Mountcastle a créé l’égalité, avant la fin de la sixième manche, en frappant une longue balle de deux points. Quelques instants plus tard, Pedro Severino donnait les devants aux favoris de la foule, grâce à un simple bon pour un point.

Ryan McKenna a planté le dernier clou dans le cercueil des visiteurs en frappant un simple d’un point en huitième manche.

Kyle Schwarber et Hunter Renfroe ont chacun frappé un circuit en solo pour les Red Sox.

Sur la butte, Marcos Diplan (2-0) s’est mérité de la victoire. Arrivé en relève à Bruce Zimmermann au début de la cinquième manche, l’artilleur droitier a passé trois adversaires dans la mitaine. Il a permis un seul coup sûr, soit la frappe de Renfroe. Cole Sulser a profité de cette avance pour signer son huitième sauvetage de la saison.

Dans le camp des Red Sox, le lanceur Chris Sale a bien mal choisi sa soirée pour accorder au moins trois points à ses adversaires pour la première fois de la saison. En cinq manches et un tiers de travail, il a accordé quatre coups sûrs et un but sur balles, en plus de passer six frappeurs dans la mitaine.

Les Braves signent un gain important

Les Braves d’Atlanta et les Phillies de Philadelphie sont impliqués dans une chaude lutte pour terminer au premier rang de la division Est de la Nationale, et ainsi, obtenir un billet pour les éliminatoires. Déjà en première place, la formation de la Géorgie a accru son avance, au SunTrust Park, en défaisant celle de la Pennsylvanie 2 à 1.

Les favoris de la foule ont marqué l’ensemble de leurs deux points, en troisième manche, grâce à un simple de Jorge Soler.

Les Phillies ont tenté une dernière poussée en neuvième manche. Didi Gregorius a d’abord réduit l’écart à un seul point à l’aide d’un ballon sacrifice. Puis, avec des frappeurs au premier et au troisième coussin, Freddy Galvis a été retiré sur des prises, pour mettre fin au débat.

Les deux lanceurs partants ont connu d’excellentes sorties. Pour les vainqueurs, Charlie Morton (14-6) a seulement permis trois coups sûrs et deux buts sur balles. Il a aussi fait mordre la poussière à 10 adversaires, en sept manches sur la butte.

Dans le camp des Phillies, Zack Wheeler a permis les deux points des Braves, sur quatre coups sûrs et un but sur balles. En sept manches de travail, il a passé autant d’adversaires dans la mitaine.

Les Braves détiennent ainsi une avance de 3,5 matchs sur les Phillies. Les deux équipes ont encore deux duels à jouer l’une contre l’autre, avant d’entamer leur dernière série de la saison.