Canadiens de Montréal

Kaiden Guhle impressionne

Publié | Mis à jour

On n’a jamais une deuxième chance de faire une bonne impression, dit le vieil adage. À son premier match préparatoire dans l’uniforme du Canadien, Kaiden Guhle a tout fait pour se faire aimer.

«Quand je le regarde, je me dis qu’on va avoir un excellent défenseur pour plusieurs années», a lancé Dominique Ducharme, sans détour, au terme de cette rencontre.  

Toutefois, il ne faudrait pas s’attendre à voir le défenseur de 19 ans amorcer la saison à Montréal. D’abord parce qu’il s’agit d’un seul match, préparatoire. Mais également parce que le Tricolore semble avoir compris, avec l’expérience Kotkaniemi, qu’offrir une promotion trop rapide à un espoir peut nuire à sa progression.

«Guhle peut profiter de toutes les expériences, que ce soit un entraînement ou un match. Il en sortira grandi. On arrivera à un temps où on prendra une décision. Le niveau de jeu changera au cours des prochains jours. Il y aura une grosse coche vers la fin. S’il doit retourner dans le junior, il gagnera encore plus en expérience», a indiqué Ducharme en précisant, malgré tout, qu’un retour dans le junior n’était pas assuré.

Le plus utilisé  

Avec 23 min 44 s de temps d’utilisation, l’Albertain a été le joueur le plus utilisé par Ducharme. Celui-ci n’a pas caché son appréciation face à cette soirée de travail fort occupée.

«J’ai aimé son match. J’aime la façon dont il défend. Il enlève de l’espace rapidement. Il est physique, il bloque des lancers. Défensivement, on a vu beaucoup de belles choses. Offensivement, il a été efficace sur les premières passes», a énuméré l’entraîneur-chef du Canadien.

Jonathan Drouin avait également de bons mots pour le jeune homme.

«C’est impressionnant de le voir jouer. Il ferme bien l’espace à la ligne bleue. Il est gros, il a une longue portée et il est robuste. Le potentiel est vraiment là défensivement. Pour un premier match dans la LNH, il a très bien joué. Il cherchera à poursuivre sa progression. Je pense qu’on a un très bon jeune défenseur dans notre équipe.»

L’expérience du Rocket  

Quant au principal intéressé. Il ne s’est pas laissé trop impressionner par ses premiers coups de patin au Centre Bell. Bien sûr, il a admis avoir ressenti des papillons, mais «c’était plus de l’excitation que de la nervosité».

Porte-couleurs des Raiders de Prince Albert, de la Ligue de hockey junior de l’Ouest, Guhle a disputé trois rencontres avec le Rocket de Laval, la saison dernière. Un stage qui lui a permis de comprendre un peu mieux à quoi il devrait s’attendre hier soir.

«Je m’attendais à ce que les joueurs soient plus rapides et plus talentueux, mais ça ne m’a pas pris par surprise», a-t-il soutenu avec le flegme d’un vétéran.