Crédit : Photo AFP

MLB

Dur coup pour les Blue Jays

Ils s’inclinent 7-2 contre les Yankees de New York

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays de Toronto se sont placés dans une situation précaire, mardi soir, alors qu’ils ont subi un revers de 7-2 aux mains des Yankees de New York.

Par chance, les Red Sox de Boston ont trébuché en s’inclinant devant les Orioles à Baltimore. La troupe de Charlie Montoyo peut encore espérer, mais elle pourrait manquer de temps. Afin de conserver un mince espoir, elle doit remporter ses cinq derniers matchs au calendrier régulier. 

Pour les Yankees, il s’agit d’une septième victoire de suite. Ils sont de toute évidence en mission et ils seront difficiles à arrêter. Après une première moitié de saison en dents de scie, la machine est en marche. 

Crédit photo : Photo AFP

Aaron Judge s’est encore levé pour les visiteurs. En plus de claquer son 37e circuit de la saison, il a produit le point gagnant grâce à un ballon-sacrifice en cinquième manche. 

Puis, deux manches plus tard, Giancarlo Stanton a sorti ses gros bras avec une claque de trois points. Son 35e circuit de la campagne, réussi aux dépens du releveur Trevor Richards, a atterri au deuxième balcon du champ gauche. 

Les Yankees n’ont plus regardé derrière par la suite. 

Crédit photo : Photo AFP

Attaque muselée

L’attaque des Jays a été plutôt tranquille dans ce match crucial. Elle n’a obtenu que trois coups sûrs, dont deux de la part de Bo Bichette. 

Toutefois, le reste des joueurs qui composent le cœur offensif a été plutôt discret. Marcus Semien, Vladimir Guerrero Jr et Lourdes Gurriel fils ont notamment été blanchis. 

Au monticule, le partant Hyun Jin Ryu en a encore arraché. Il a accordé trois points et six coups sûrs en quatre manches et deux tiers de travail. 

BBA-BBO-SPO-NEW-YORK-YANKEES-V-TORONTO-BLUE-JAYS
Crédit photo : Photo AFP

Plus de partisans

Les Blue Jays ont disputé cette rencontre devant une foule de 28 769 spectateurs. Ils avaient droit d’en accueillir un maximum de 30 000 en raison de la pandémie.  

Depuis le retour de la formation dans la Ville Reine, ils avaient été limités à un maximum de 15 000 personnes dans les gradins. 

La formation du baseball majeur n’a pas attendu la réponse des autorités sanitaires de l’Ontario pour mettre ses billets supplémentaires en vente. S’ils avaient essuyé un refus, les Blue Jays auraient effectué des remboursements. 

Est-ce que le Canadien pourrait tenter la même approche dans les prochains mois pour forcer la main des dirigeants de la Santé publique ? Il serait intéressant de surveiller la réponse des autorités.