Hockey

Un geste raciste complètement inacceptable

Publié | Mis à jour

Le geste raciste d’un hockeyeur ukrainien, dimanche, a beaucoup fait réagir les acteurs du monde sportif et plusieurs appellent à l’action.

Durant un arrêt de jeu, Andrei Deniskin a eu des échanges verbaux avec un de ses rivaux, Jalen Smereck – un Noir – avant de mimer de peler une banane et de la manger. Il a aussitôt été éjecté de la partie et le vidéo de son geste a vite fait le tour du monde.

«Il ne devrait pas se faire donner la chance de pouvoir jouer au hockey à nouveau, a tranché sur Twitter le Québécois Mathieu Joseph, évoluant chez le Lightning de Tampa Bay, lundi. Je suis plus que dégoûté et ça fait mal à regarder. J’ai très hâte de voir la suspension.»

Tous ceux qui ont été appelés à commenter ont dénoncé le geste raciste et disgracieux tout en rappelant qu’il reste beaucoup de travail à faire dans ce domaine.

«C’était évidemment un acte horrible, a commenté le défenseur des Maple Leafs de Toronto Morgan Rielly au réseau Sportsnet. C’était dégoûtant. Il n’y a pas de place pour ça dans notre sport, mais pas non plus dans notre société. Pour ce qui est de ce qu’on devrait faire à ce propos, je ne sais pas, mais il devrait y avoir de l'action. C’est un signe qu’il reste encore du travail à faire, c’est clair. Quand des choses comme ça arrivent, c’est juste terrible.»

«On ne veut pas voir ça nulle part», a renchéri le gardien des Leafs, Jack Campbell.

L’éradication de tels comportements commence évidemment par l’exemple que donnent les joueurs à la communauté.

«Je crois que c’est bien établi qu’aucun geste de la sorte ne sera toléré et ce ne le sera certainement pas par moi ou notre organisation», a pour sa part mentionné l’entraîneur-chef des Leafs, Sheldon Keefe.

Deniskin a émis un commentaire à propos de son geste sur son Instagram: «c’est un geste que certains peuvent considérer comme une insulte raciste» et qu’il a lancé quand ses émotions ont eu le dessus. Il a ajouté qu’il respecte «tout le monde, peu importe leur race ou leur nationalité.»