Crédit : Photo AFP

NFL

Les Chargers se paient les Chiefs

Publié | Mis à jour

Les Chargers de Los Angeles ont peut-être engrangé leur victoire la plus importante de la saison dimanche après-midi, alors qu’ils ont vaincu les Chiefs de Kansas City 30 à 24 au Arrowhead Stadium.

Les deux équipes sont dans la section Ouest de la Ligue américaine, où les deux autres clubs avaient une fiche de 2-0 avant leurs affrontements de la journée. Le Chargers sont maintenant 2-1, tandis que les Chiefs sont 1-2.

• À lire aussi: À VOIR | Un retour de placement raté TRÈS payant pour les Jaguars!

La victoire s’est jouée dans les derniers moments du quatrième quart dans ce duel. À égalité 24 à 24 avec moins de deux minutes à faire, Alohi Gilman a intercepté un relais de Patrick Mahomes.

Justin Herbert et ses coéquipiers en attaque n’ont pas raté cette chance de prendre les devants, eux qui ont atteint la zone payante en huit jeux. Le jeune pivot des Chargers a complété le boulot avec une passe de quatre verges à Mike Williams.

Herbert a complété son affrontement avec un taux de réussite de 68,4 % et des gains de 281 verges. Il a aussi lancé quatre passes pour des touchés.

De son côté, Mahomes a réussi 27 de ses 44 passes tentées pour 260 verges et trois majeurs. Il a aussi été victime de deux larcins.

Ravens : une victoire et un record 

Au Ford Field, les Ravens de Baltimore ont eu besoin d’un placement de 66 verges de Justin Tucker sur le dernier jeu du match pour vaincre les Lions de Detroit 19 à 17.

C’était le troisième botté de trois points du vétéran de 31 ans dans ce duel. Son dernier représente maintenant le record de la NFL pour la distance.

Les Lions (0-3) n’avaient pas été en mesure d’inscrire un seul point en première demie. Des touchés au sol de D’Andre Swift et Jamaal Williams, respectivement au troisième et au quatrième quart, ainsi qu’un placement, ont permis à l’équipe du Michigan d’être en avant au pointage avec une minute à faire au match.

Le botteur des Ravens (2-1) a toutefois brisé les rêves de victoires des joueurs de Detroit.

Des débuts difficiles pour Fields 

À son premier départ en carrière, le quart-arrière des Bears Justin Fields a été complètement dominé par les Browns de Cleveland et le club de Chicago a été corrigé 26 à 6 au FirstEnergy Stadium.

Le 11e choix au total du dernier repêchage de la NFL prenait la place d’Andy Dalton (blessé), il n’a réussi que six de ses 20 passes tentées pour 68 verges. Il a aussi été frappé à neuf reprises derrière la ligne de mêlée.

Au finale, l’attaque des Bears (1-2) n’a récolté que 47 verges de gains dans ce duel à sens unique.

Chez les Browns (2-1), Baker Mayfield a lancé une passe de touché et le porteur de ballon Kareem Hunt a également franchi la ligne des buts avec le ballon en main. Le botteur Chase McLaughlin a quant à lui réussi ses quatre tentatives de placement.

En bref 

Au MetLife Stadium, Saquon Barkley a inscrit un premier touché depuis la fin de la campagne 2019, mais les Giants (0-3) de New York ont trouvé le moyen d’être vaincu par les Flacons (1-2) d’Atlanta 17 à 14.

Dans un gain de 24 à 10 des Bengals (2-1) de Cincinnati sur les Steelers (1-2) de Pittsburgh au Heinz Field, Joe Burrow a lancé trois passes pour des majeurs, dont deux au jeune Ja’Marr Chase.

Au Gillette Stadium, les quarts-arrière des Saints (2-1) Jameis Winston et Taysom Hill ont uni leurs efforts, tandis que la défensive a fait payer le prix à Mac Jones, ce qui a permis au club de La Nouvelle-Orléans de battre les Patriots (1-2) de la Nouvelle-Angleterre 28 à 13.

Ryan Tannehill a trouvé trois de ses coéquipiers dans la zone payante et les Titans (2-1) du Tennessee ont défait les Colts (0-3) d’Indianapolis 25 à 16 au Nissan Stadium.

Au Highmark Stadium, l’attaque des Bills (2-1) de Buffalo a fonctionné à plein régime pour mettre à mal l’équipe de football de Washington (1-2) au compte de 43 à 21.

L’offensive et la défensive des Cardinals (3-0) de l’Arizona se sont amusés aux dépens des Jaguars (0-3) de Jacksonville pour l’emporter 31 à 19 au EverBank Field.