Canadiens de Montréal

«Il va être là pour les 15 prochaines années»

Publié | Mis à jour

Les chances de voir un défenseur de 19 ans percer l’alignement du CH cette saison sont assez minces, mais pas impossibles.

C’est ce que croit le directeur général des Voltigeurs de Drummondville, Philippe Boucher, qui a eu la chance de voir l’arrière Kaiden Guhle à l’œuvre lors du camp préparatoire de Hockey Canada.  

«C’est le joueur qui m’a le plus impressionné, a-t-il expliqué sur les ondes de TVA Sports. C’était l’un des meilleurs joueurs, sinon le meilleur défenseur sur la glace.» 

Et les Canadiens de Montréal semblent avoir de grands projets pour leur choix de premier tour en 2020, lui qui évoluait à la gauche de Ben Chiarot à l’entraînement, jeudi. 

«On a questionné ce choix de première ronde, on le fait souvent avec raison, mais celui-là on ne s’est pas trompé», a lancé Boucher.   

L’animateur Jean-Charles Lajoie a ajouté son grain de sel, lui qui a vanté la maturité et le talent de la recrue. 

«C’est un gars de 1000 matchs dans la LNH avec une lettre sur son chandail au bout de 6-7 saisons. Un bon leader et un bon joueur d’équipe. Il va être formidable.» 

Promis à de grandes choses dans la LNH, Boucher estime que le jeune défenseur est sur le point de convaincre le Bleu-Blanc-Rouge.

«Je ne sais pas si ça va être cette année, a-t-il admis. Je ne sais pas si ça être un match, une semaine, un mois ou une saison à Laval, je pense que ça ne sera pas longtemps, mais le jour où il va mettre les pieds dans la Ligue nationale, il va être là pour les 15 prochaines années.»

«Il est assez bon pour faire ça, il joue déjà comme un vétéran.» 

Le directeur général croit toutefois qu’une entrée hâtive dans le circuit Bettman serait défavorable pour Kaiden Guhle, alors qu’une autre saison dans les rangs juniors pourrait grandement l’aider.

«Mais je pense sincèrement qu’il va faire réfléchir l’organisation du CH.» 

À voir dans la vidéo ci-dessus.