Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

À quoi s'attendre d'Alexander Romanov cette saison?

Publié | Mis à jour

La première saison dans la Ligue nationale de hockey d’Alexander Romanov en a été une d’adaptation. Avec un peu d’expérience en banque, le jeune Russe devrait rendre de fiers services aux Canadiens de Montréal, même s’il a encore énormément à apprendre.

Romanov a été laissé de côté pour la plupart des matchs en séries éliminatoires, la saison dernière, et plusieurs ont cru qu’il avait perdu la confiance de l’état-major. Qu’à cela ne tienne, l’entraîneur-chef Dominique Ducharme a apprécié la contribution du défenseur gaucher. 

«On a aimé ce qu’il a fait l’année passée. C’était tellement une année différente pour lui, a indiqué Ducharme dans son point de presse, jeudi. Il fallait qu’il s’adapte au hockey d’ici, à la Ligue nationale, la grandeur de la patinoire, vivre à Montréal, venir au Canada, la COVID. Il ne pouvait pas sortir de son appartement. Tu te sens loin de la Russie, j’imagine.»

Auteur de six points en 54 rencontres la saison dernière, l’arrière de 21 ans a sa place parmi le groupe à la ligne bleue du CH. On doit encore lui laisser du temps estime Ducharme, qui voit déjà un jeune homme plus mature au camp d’entraînement.

«Il ne faut pas lui mettre des objectifs non réalistes. Il faut juste le laisser aller là-dedans. Faire un pas à la fois et à moment donné, il va en faire un en arrière. Parfois c’est important de faire ce pas en arrière pour en prendre deux ou trois autres en avant», a admis l’instructeur.

«Il sait la façon qu’on veut jouer, il sait les choses qu’on veut travailler avec lui. Il va continuer à grandir là-dedans.»

Jeudi, Romanov patinait à la gauche de Jeff Petry au sein de la première paire de défenseurs de l’équipe des Blancs.