MLB

Les Blue Jays évitent la catastrophe

Publié | Mis à jour

Les Rays de Tampa Bay ont menacé en fin de neuvième manche, mardi au Tropicana Field, mais les Blue Jays ont tenu le fort pour l’emporter 4 à 2.

Arrivé au monticule au dernier tour au bâton de l’équipe locale, afin de mettre un terme au match, l’artilleur Jordan Romano a été en mesure de retirer sur des prises les deux premiers frappeurs, avant de remplir les buts en accordant trois passes gratuites. Romano a ensuite forcé Joey Wendle a frappé un ballon pour assurer la victoire aux siens et signer son 20e sauvetage de la campagne. 

Le lanceur partant des visiteurs Alek Manoah (7-2) est celui qui a accordé l’ensemble des deux points et les cinq coups sûrs adverses, en six manches de travail. Il a aussi donné six buts sur balles, mais a été en mesure de faire mordre la poussière à sept adversaires.

Bo Bichette est celui qui a produit le point gagnant, en sixième manche, quand il a permis à Marcu Semien de croiser la plaque sur un ballon-sacrifice.

Breyvic Valera (roulant), Lourdes Gurriel fils (circuit) et Teoscar Hernandez (simple) ont produit un point chacun pour les vainqueurs.

Les deux rivaux de la section Est de l’Américaine disputeront le dernier duel d’une série de trois, mercredi.

Les Blue Jays en colère contre Kiermaier 

Les Blue Jays n’ont d’ailleurs pas aimé les agissements du voltigeur Kevin Kiermaier lors du premier match de la série, lundi.

Durant la sixième manche du duel, Kiermaier a chargé le marbre afin d’inscrire un point pour les siens. L’athlète de 31 ans est alors entré en contact avec le receveur Alejandro Kirk.

Sur la séquence, Kiermaier s’est emparé d’un bout de papier tombé au sol, qu’il ramène ensuite à son enclos.

Les Blue Jays ont ensuite tenté de récupérer le papier, qui contenait des informations pour contrer les frappeurs des Rays, selon Sportsnet. La requête aurait toutefois été refusée par l’équipe locale.

«J’ai ramassé [le bout de papier], sans savoir ce que c’était, sans savoir si c’était à moi ou non, a révélé Kiermaier, dont les propos ont été interprétés par le réseau Sportsnet. Ils sont tous similaires et en le regardant, je me suis rendu compte de ce que c’était. Je ne l’ai jamais analysé, mais d’un autre côté, je ne vais pas juste la laisser là ou la redonner.

«Je l’ai donné à un membre du personnel de notre enclos. Je ne pourrais même pas dire ce qui est arrivé après ça. Je n’ai eu aucune conversation à ce sujet, mais j’ai dit à un coéquipier : "Je crois que j’ai pris quelque chose qui leur appartient".»

Avant le second duel, Charlie Montoyo (Blue Jays) et Kevin Cash (Rays), les gérants de chacune des équipes, auraient même eu une discussion à ce sujet.

Une victoire qui vient à point 

Par ailleurs, la victoire de mardi soir des Jays face à la meilleure équipe de la Ligue américaine s’avère très importante, puisque les Yankees de New York et les Red Sox de Boston ont remporté leur affrontement respectif.

Les trois formations sont au cœur d’une lutte à finir pour les deux places de meilleur deuxième dans l’Américaine. En vertu des résultats du jour, les Sox sont toujours en avant des Torontois par un match et demi, tandis que les Bombardiers du Bronx ont encore un retard d’un demi-match sur la formation canadienne.

Mardi soir, à New York, les Yankees ont défait les Rangers du Texas au compte de 7 à 1.

Giancarlo Stanton, Joey Gallo et Aaron Judge ont tous frappé des circuits pour les vainqueurs. Le partant des New-Yorkais pour ce duel, Jordan Montgomery (6-6), a permis un point sur quatre frappes en lieu sûr. Il a aussi passé six de ses rivaux dans la mitaine en cinq manches et deux tiers sur la butte.

En ce qui concerne les Red Sox, ils ont vaincu les Mets de New York 6 à 3 au Fenway Park. Xander Bogaerts a été la vedette offensive des gagnants. L’athlète de 28 ans a claqué un circuit bon pour deux points et a poussé deux autres de ses coéquipiers au marbre avec un simple.