Crédit : AFP

MLB

Tim Mayza : une inspiration dans le vestiaire des Blue Jays

Publié | Mis à jour

Tim Mayza est un modèle de persévérance et d’excellence pour tous les membres et les partisans de l’organisation des Blue Jays de Toronto.

Le 13 septembre 2019, l’athlète de 29 ans a dû endurer un des moments les plus pénibles de sa carrière. À la suite d’un lancer face aux Yankees de New York, il s’est écroulé sur sa butte, s’étant déchiré un tendon dans le coude, en plus d’un tendon fléchisseur.

Il s’est depuis battu très fort pour être en mesure de revenir au jeu, mais aussi pour la réussite de plusieurs autres buts personnels.

«Beaucoup de choses ont changé, depuis. Je suis maintenant père, je suis allé chercher mon diplôme [une maîtrise en administration du sport à l’Université de l’Ohio] et je suis en santé», a mentionné Mayza, lundi, au réseau Sportsnet.

Un joueur fiable

Alors que la fin de la saison de la MLB approche et que les Jays se battent pour une place en séries éliminatoires, Mayza est devenu un des joueurs les plus fiables de la formation au monticule. Il a disputé un total de 49 manches et un tiers, soit le deuxième plus haut total, après Jordan Romano (58), tout en cumulant une fiche de cinq victoires et deux revers.

La certitude que c’est un gaucher de confiance qui peut arriver en huitième manche et tenir son équipe dans la partie n’a jamais été remise en doute, l’interrogation était plutôt dirigée vers son corps.

«Il y a toujours une chance qu’il se rende là, car quand il est en santé, car sa balle rapide est très bonne, a commenté le gérant de l’équipe Charlie Montoyo. Mais, de faire ce qu’il a fait? C’est difficile d’accomplir ce qu’il a fait cette année.»

«Je pense que personne ne s’attendait à ce que sa réhabilitation se passe aussi bien et qu’il soit compétitif dès l’entrainement au printemps, a ajouté l’entraineur des lanceurs, Matt Buschmann. Si vous m’aviez dit qu’il était en santé, je m’y serais attendu, mais ça restait un point d’interrogation. La question était de savoir s’il était complètement prêt physiquement.»

Une inspiration

Une chose est certaine, c’est que Mayza est un joueur adoré par l’entièreté du vestiaire de Blue Jays et les succès qu’ils connaissent ne lui sont pas étrangers. Ses coéquipiers voient en lui un modèle et un leader qu’on peut suivre.

«Ça fait 18 mois consécutifs qu’il travaille, a poursuivi Buschmann. Je ne pense pas qu’on puisse en dire assez sur sa résilience et sa capacité à traverser l’adversité. En plus, il est allé chercher sa maîtrise et a eu un enfant. On acclame ce genre de personne.»