CF Montréal

CF Montréal: gare au match piège

Le Fire de Chicago en arrache par les temps qui courent

Publié | Mis à jour

Après une victoire surprise à Orlando mercredi soir, le CF Montréal va venir terminer sa semaine au Stade Saputo en recevant le Fire de Chicago.

Il s’agit d’un proverbial match piège face à un adversaire nettement moins bien classé et qui connaît toutes sortes de difficultés sur les gazons adverses.

Vous pourrez voir ce match dès 13h sur les ondes de TVA Sports et sur TVA Sports direct. Un avant-match prendra son envol dès midi!  

Qu’est-ce qui pourrait bien mal tourner, n’est-ce pas ? Plein de choses.

Il ne s’agit pas ici de jouer les prophètes de malheur. Il est simplement assez fréquent qu’après une prestation surprise, une équipe tende à fléchir un peu contre un adversaire en apparence moins fort.

Attention  

Wilfried Nancy semble bien au courant du danger et a rappelé que le Fire était peut-être meilleur que sa 12e place au classement de l’Association Est de la MLS.

«J’ai regardé leur dernier match contre D.C. et le score de 3 à 0 est sévère, surtout qu’ils ont eu deux grosses occasions, a noté l’entraîneur-chef montréalais. Ils auraient pu revenir à 2 à 1 assez rapidement.»

Selon Nancy, le Fire que son équipe a battu 1 à 0 à Chicago à la fin mai est bien différent de celui qui foulera le gazon du Stade Saputo dimanche après-midi.

«Ils ont changé de système. La première fois qu’on les a affrontés, ça n’avait pas été un bon match de notre part et on avait quand même gagné.»

Gestion  

Comme il s’agit d’une troisième rencontre en huit jours et que son équipe jouera à nouveau mercredi et samedi prochains, Wilfried Nancy va devoir gérer son effectif.

Et tout ça va commencer par la brigade défensive, puisque Kiki Struna est toujours blessé et que Zachary Brault-Guillard est rentré à Lyon pour quelques jours pour des raisons personnelles.

«J’ai trois options [pour remplacer Brault-Guillard] avec Zorhan [Bassong], [Mustafa] Kizza et Clément Bayiha», a précisé Nancy.

À l’avant, Nancy va devoir gérer le temps d’utilisation de certains de ses hommes, dont Romell Quioto, qui a disputé 78 minutes mercredi à son premier départ en MLS depuis le 7 juillet.

«Il va bien, mais je dois faire attention avec l’accumulation de matchs», a expliqué Nancy.

Encore blanchi  

Le Fire s’est incliné 3 à 0 face à D.C. United mercredi soir, tombant sous un triplé d’Ola Kamara en première demie, qui a marqué deux fois sur tirs de pénalité.

Chicago a été écarté trois fois de la feuille de match lors de ses quatre dernières parties, obtenant un maigre gain de 1 à 0 dans l’autre match.

On ne se surprendra donc pas d’apprendre que le Fire arrive à l’avant-dernier rang de l’Association Est avec 24 buts marqués, seulement un de plus que Cincinnati.

La situation est particulièrement désastreuse à l’étranger, où le Fire n’a récolté qu’un seul gain en onze matchs (1-9-1).

D’ailleurs, Chicago présente la pire fiche de la MLS sur les pelouses ennemies avec seulement quatre points. C’est pire que le Dynamo de Houston, qui est pourtant l’unique équipe à ne pas avoir remporté un seul match en déplacement, mais qui a six verdicts nuls.