Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Football universitaire RSEQ

Les Stingers complètent une improbable remontée

Publié | Mis à jour

En retard par 22 points au quatrième quart, les Stingers de Concordia n’ont jamais abandonné et ont même forcé la tenue d’une prolongation, avant de l’emporter 36 à 33, vendredi au Stade Percival-Molson, contre les Redbirds de McGill.

Le pointage était de 33 à 11 en faveur de l’équipe locale, quand le quart-arrière des visiteurs, Oliver Roy, a couronné chacune des trois séquences à l’attaque des siens avec une passe de touché. 

Roy a finalement complété sa soirée de travail ayant réussi 18 de ses 29 relais - dont quatre pour un majeur – pour 299 verges de gains. Il a aussi été victime d’une interception.

Roy a rejoint un receveur de passes différent sur chaque touché, mais sa cible préférée a sans contredit été Jeremy Murphy, qui a capté sept ballons pour 62 verges et un des majeurs.

Dans le camp des Redbirds, le pivot Dimitrios Sinodinos a complété 14 de ses 25 relais pour 197 verges. Il a aussi rejoint un receveur dans la zone des buts à deux occasions.

La défensive de chacune des formations s’est signalée en début de match. Celle des Stingers a inscrit deux touchés de sûreté, tandis que celle des Redbirds en a réussi un, en plus de réussir un majeur après avoir recouvré un ballon échappé.

Pour leur prochain match, les Redbirds iront au CEPSUM pour y affronter les Carabins de l’Université de Montréal, tandis que les Stingers accueilleront le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke à leur domicile, samedi le 25 septembre.