Crédit : AFP

F1

Lance Stroll sera de retour en 2022

Publié | Mis à jour

Aston Martin a confirmé jeudi que le Québécois Lance Stroll sera au volant de l’une de ses deux monoplaces en 2022. Le directeur d’équipe, Otmar Szafnauer, estime qu’il pourra ainsi compter sur «l'un des pilotes les plus doués de la Formule 1 moderne» pour une année charnière.

Le Montréalais de 22 ans est le fils de Lawrence Stroll, président et propriétaire de l’écurie anglaise. Il pilote pour celle-ci depuis qu’elle a été sauvée de la famille par le consortium mis en place par son père. Le quadruple champion du monde Sebastian Vettel sera encore une fois son coéquipier en 2022.

«La saison prochaine, j'entamerai ma sixième année en Formule 1 aux côtés de mon coéquipier Sebastian, a tout d’abord réagi Stroll selon un communiqué de l’équipe. Nous avons commencé cette campagne ensemble chez Aston Martin et j'ai hâte de continuer le voyage avec lui l'année prochaine.»

Grandes ambitions

S’il est parvenu à tirer son épingle du jeu en devançant son illustre coéquipier en piste à plusieurs reprises cette année, Stroll compte malgré tout neuf points de retard derrière celui-ci au classement.

Et dans l’ensemble, Aston Martin ne suit pas la trajectoire attendue, puisqu’elle a lutté jusqu’à la dernière course de la saison pour la troisième place chez les constructeurs, l'année dernière. Cette année, elle se contente jusqu’ici du septième rang.

Toutefois, la prochaine année amènera son lot de changements, car une nouvelle réglementation changera complètement la donne. Le peloton risque d’être chamboulé et l’optimisme est bien présent chez les verts.

«Nous n'avons pas réalisé ce que nous avions prévu de faire cette année, mais cela n'a fait qu'amplifier notre faim et notre volonté de réussir la saison prochaine, a expliqué Stroll. Désormais, avec le prestige et le soutien d'Aston Martin, et les brillants nouveaux commanditaires et partenaires, nous sommes bien placés pour améliorer nos performances en 2022.»

Outillé, mais prudent

Dans cette optique, Szafnauer estime pouvoir compter sur l’un des meilleurs duos du plateau pour cette période de changement. Évoluant dans le monde de la F1 depuis de nombreuses années, il demeure toutefois très prudent, sachant pertinemment que toutes les écuries peuvent tirer un lapin de leur chapeau.

«À son talent brut, [Stroll] ajoute maintenant un excellent niveau en course, a fait valoir Szafnauer. Ayant piloté dans 271 Grands Prix, dont 53 qu’il a remportés, Sebastian est également un atout considérable pour notre équipe. L'année prochaine, nous nous attendons à ce qu'ils courent bien dans ce qui sera une Formule 1 très différente de l'actuelle.»

«Nous ne sous-estimons jamais notre opposition, nous n'avons donc pas l'intention de trop promettre, mais nous savons que Lance et Sebastian tireront le meilleur parti des outils que nous mettrons à leur disposition.»