Hugo Houle equipe Astana-Premier Tech 2021

Crédit : Le Journal de Québec

Cyclisme

Un trio qui aura une cible dans le dos

Publié | Mis à jour

Les trois ont participé au moins une fois au Tour de France. Ils possèdent aussi tous l’expérience olympique. Pas de doute : Hugo Houle, Guillaume Boivin et Antoine Duchesne auront une cible dans le dos lors des Championnats canadiens de cyclisme sur route qui se mettent en branle vendredi à Saint-Georges-de-Beauce.

La journée de vendredi sera le théâtre du contre-la-montre tandis que la course sur route aura lieu samedi.

«Il y a plusieurs bons candidats et j’espère être en mesure de tirer mon épingle du jeu, a mentionné Houle en entrevue téléphonique avec Le Journal, aujourd'hui. Ce n’est jamais évident aux Championnats canadiens parce qu’il y a plusieurs coureurs qu’on ne connaît pas et tout le monde nous regarde, donc on a moins de chances sur le plan stratégique. Il faut donc faire la différence physiquement. Je n’ai jamais connu beaucoup de succès à ces championnats et j’espère renverser la vapeur.»

Houle a d’ailleurs fait le voyage avec ses deux amis Boivin et Duchesne. Ils ont mis les pieds à Québec lundi.

«On se taquinait un peu à l’aéroport à savoir qui avait le plus de chances de gagner. En fin de compte, on sera les trois seuls avec nous-mêmes puisqu’on n’a pas d’équipe contrairement à l’habitude. Je pense qu’on a tous le même objectif, soit de remporter le maillot afin de l’amener sur le circuit World Tour et le faire rayonner à l’international.»

Contre-la-montre

S’il ne sait pas à quoi s’attendre de la course sur route de samedi, Houle est bien au fait d’une chose : il est le grand favori pour remporter le contre-la-montre de vendredi dont le départ se prendra depuis la 15e avenue à Saint-Prosper.

«Je n’ai pas fait ce voyage pour rien : le contre-la-montre est mon objectif clair. Je veux gagner et je sais que je suis attendu comme le favori. J’espère que j’aurai de bonnes sensations et de bonnes jambes. J’ai bien couru en Belgique [Tour du Benelux] et ça m’a permis de faire une belle charge de travail. Je me sens bien. Maintenant, il faudra voir comment je vais gérer le décalage horaire qui joue un peu en notre défaveur, mais j’ai confiance de livrer une bonne performance.»

Des jeux différents

Avant le Tour du Benelux, Houle a eu l’occasion de représenter le pays aux Jeux olympiques de Tokyo. S’il n’en était pas à sa première expérience, après une participation aux Jeux de Rio en 2016, il n’a pas eu l’impression de revivre l’expérience olympique.

«C’était un peu spécial. On était dans un hôtel près des sites de compétition de cyclisme qui se trouvaient à 1 h 30 de route du village olympique, donc je n’ai même pas eu l’occasion de le voir. L’ambiance ressemblait davantage à celle d’un championnat du monde. C’était très différent de Rio, mais quand même très bien organisé.»

Le départ de la course sur route chez les hommes sera donné sur le coup de midi, depuis la 25e avenue à Saint-Georges-de-Beauce.

À noter que les compétitions junior, para et élites auront toutes lieu cette fin de semaine. L’épreuve sur route de la classe élite féminine se tiendra quant à elle dimanche.