Crédit : AFP

NFL

NFL: place au botté d’envoi!

Publié | Mis à jour

Enfin, la National Football League (NFL) est de retour demain soir avec un duel entre Cowboys de Dallas et Buccaneers de Tampa Bay. Enfin, il y aura un brin de normalité avec des stades garnis de spectateurs tout au long de la saison. Enfin, la machine semble repartie.

Il ne faut jamais penser que tout est au beau fixe avec la satanée COVID-19, mais la NFL reprend du service dans un contexte moins morose que l’automne dernier.

C’est déjà un grand pas, même si le virus continuera de frapper. À preuve, l’excellent garde des Cowboys, Zack Martin, ratera visiblement le rendez-vous parce qu’il a été touché.

Durant la saison morte, même le grand Tom Brady a été frappé par la COVID-19.

Quoique c’est plutôt le quart-arrière qui a frappé le virus, qui a probablement survécu 34 secondes dans l’organisme d’un athlète qui se nourrit de blanc de poulet, graines de chia et jus d’épinard. Blague à part, des cas surviendront toujours cette saison, mais il y a moins d’inconnu.

Pour en revenir au coup d’envoi de la saison, difficile de ne pas donner l’avantage aux Buccaneers.

L’équipe championne en titre retrouvera ses partisans survoltés, sur le terrain où elle a signé son triomphe en février, avec un noyau de joueurs identique.

Les 22 partants reviennent en poste, du jamais-vu pour des champions du Super Bowl dans l’ère du plafond salarial.

L’équipe semble même supérieure à celle de l’an passé avec l’ajout de joueurs comme le secondeur extérieur recrue Joe Tryon, qui a impressionné au camp. La venue du vétéran porteur Giovani Bernard donne aussi une arme additionnelle à Tom Brady.

La saison dernière, les exploits de Brady ont presque fait oublier à quel point la performance dominante de la défensive, surtout en fin de parcours, a permis de savourer un championnat. Cette équipe est vraiment bien équilibrée.

Questions chez les Cowboys

De leur côté, les Cowboys s’amènent à Tampa avec un alignement bourré de talent, mais un quart-arrière en Dak Prescott qui fera son grand retour après une horrifiante fracture de la cheville subie il y a 11 mois et des pépins à l’épaule survenus au camp.

Il devra être bien protégé et en ce sens, la perte de Zack Martin, même pour un seul match, est loin d’être idéale. La NFL se porte mieux quand des athlètes de la trempe de Prescott sont en santé. On ne peut que lui souhaiter un bon retour.

Le porteur Ezekiel Elliott pourra difficilement s’imposer face au front des Bucs, qui ne laisse rien passer au sol depuis deux ans.

À moins d’une performance offensive étincelante des Cowboys, il faudra attendre pour une première victoire.

Les forces en présence

Cowboys de Dallas

  • Dak Prescott, Quart-arrière, 9 T, 4 INT, 1856 verges
  • Ezekiel Elliott, Porteur de ballon, 6 T, 979 verges
  • Amari Cooper, Receveur, 5 T, 1114 verges

Buccaneers de Tampa Bay

  • Tom Brady, Quart-arrière, 40 T, 12 INT, 4633 verges
  • Ronald Jones II, Porteur de ballon, 7 T, 978 verges
  • Mike Evans, receveur, 13 T, 1006 verges

Joueur à surveiller

S’il y a un joueur qui peut transformer la défensive des Cowboys, c’est l’ancien secondeur étoile de Penn State choisi en première ronde du dernier repêchage. Athlète exceptionnel, il a été utilisé, au camp d’entraînement, en couverture de passe face à des ailiers rapprochés et receveurs, mais aussi directement sur le front pour chasser le quart-arrière. Il a brillé dans ce contexte et pourrait devenir l’élément central de la défensive.