Crédit : Photo AFP

MLB

Le retour de Jacob deGrom sur la glace

Publié | Mis à jour

Le coude de Jacob deGrom est parfaitement rétabli d’une entorse, mais les Mets de New York craignent un ennui chronique et pourraient garder le lanceur étoile à l’écart pour le reste de la saison.

«À ce stade, l’entorse est guérie, a dit le président des Mets Sandy Alderson, selon le réseau ESPN. Le coude est parfaitement intact d'après les tests d’imagerie par résonnance magnétique et les évaluations de nos médecins.»

«Nous devons commencer à comprendre s’il s’agit davantage d'un problème chronique lié à la mécanique d'une manière ou d'une autre.»

N’ayant pas joué depuis le 7 juillet, deGrom montre une fiche de 7-2 et une moyenne de points mérités de 1,08 en 15 matchs cette saison. Il a remporté le trophée Cy-Young dans la Ligue nationale en 2018 et 2019 avant de terminer troisième au scrutin l’année dernière.

Les Mets espèrent ainsi pouvoir mettre le doigt sur le problème et éviter un retour précipité, question de pouvoir compter sur lui au sommet de sa forme pour encore longtemps. L’artilleur n’est en effet âgé que de 25 ans.

«Je ne pense pas que nous sachions exactement ce qui a causé le problème, mis si vous regardez ce qui se passe en général dans le baseball, je pense que la vélocité à quelque chose à voir avec beaucoup de blessures», a analysé Alderson.

«Que ce soit vrai dans son cas ou non, je ne sais pas. Je ne suis pas médecin, je n'ai pas fait toutes les recherches. Mais je soupçonne qu'il existe une corrélation entre la vitesse que les lanceurs présentent aujourd'hui et le taux de blessures, ce qui est préoccupant.»

Surpris

Alderson en était par ailleurs à une première apparition publique depuis qu’il a remplacé, de façon intérimaire, le directeur général Zack Scott. Ce dernier a été arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies la semaine dernière.

«Nous avons tous été pris par surprise, a dit Alderson. Très malheureux, et je ne peux pas dire grand-chose au-delà des déclarations que nous avons faites précédemment. C'est une affaire criminelle à ce stade. Jusqu'à ce que cela soit résolu, il n'y aura vraiment plus de commentaires de notre part ou de quiconque dans l'organisation.»