Crédit : AFP

LNH

Classique hivernale : Le Wild s’inspire du passé

Publié | Mis à jour

Le Wild s’est inspiré de l’histoire du hockey au Minnesota pour concevoir l’uniforme que les joueurs porteront à l’occasion de la Classique hivernale contre les Blues de St. Louis au Target Field, au jour de l’An.

Dévoilé samedi, le chandail vert et rouge, orné de deux bandes blanches et rouges, porte comme logo l’État du Minnesota accompagné de deux étoiles. Au-dessus, les lettres «MPLS» rendent hommage à la ville de Minneapolis, tandis qu’en dessous, il est écrit St. Paul. Le tout est assorti de bas aux mêmes couleurs que le chandail, ainsi que de culottes et de gants bruns.

La volonté était de rendre hommage aux Saints de St. Paul, qui ont évolué sous différentes incarnations entre 1925 et 1963 dans différentes ligues de hockey, tout en conservant les couleurs de l’équipe actuelle.

«Avec le match qui se déroule au domicile des Twins du Minnesota, nous avons certainement canalisé l'esprit de Minneapolis et de St. Paul pour notre Classique hivernale, a expliqué le conseiller principal de la marque du Wild, John Maher, au "Twin Cities Pioneer Press". Les rayures, la police d’écriture et les tissus utilisés dans le design final d'Adidas sont tous inspirés des équipes de hockey de St. Paul dans les années 1920, 1930 et 1940.»

Il s’agira d’un deuxième match à l’extérieur pour le Wild, qui avait triomphé 6 à 1 contre les Blackhawks de Chicago le 21 février 2016 dans le cadre de la «Série des stades». Les Blues ont également remporté leur seul duel en plein air, ayant eux aussi le dessus sur les Blackhawks lors de la Classique hivernale de 2017, le 2 janvier 2017.

Deux autres matchs extérieurs sont prévus dans la Ligue nationale au cours de la prochaine saison. Les Predators de Nashville accueilleront le Lightning de Tampa Bay le 26 février au Nissan Stadium dans le cadre de la «Série des stades», puis les Maple Leafs de Toronto recevront les Sabres de Buffalo lors de la Classique héritage à Hamilton. La date de ce dernier duel n’est pas encore connue.