Crédit : AFP

Tennis

Auger-Aliassime évite la catastrophe

Publié | Mis à jour

Le Québécois Félix Auger-Aliassime a eu une petite frousse en voyant l’Espagnol Roberto Bautista-Agut effacer un déficit de deux manches à zéro pour forcer la tenue d’un set ultime, vendredi à New York, mais il a finalement tenu le coup pour l’emporter 6-3, 6-4, 4-6, 3-6 et 6-3 durant son match de troisième tour aux Internationaux des États-Unis.  

Non provoqué au cours des deux premières décisions, le représentant de l’unifolié semblait aisément se diriger vers le quatrième tour du tournoi du Grand Chelem. Son adversaire a toutefois nettoyé son jeu pour renverser la vapeur et prolonger le duel, qui a atteint une durée de presque quatre heures.

Auger-Aliassime a tenté de pulvériser la balle chaque fois qu’il était au service. Auteur d’un impressionnant total de 27 as au cours du duel, tandis que son adversaire a réussi ce fait deux fois. Il a souvent élevé les mains pour encourager la foule présente au stade Louis Armstrong à l’acclamer.

Le Québécois a remporté 82 % des échanges lorsqu’il mettait son premier service en jeu, tandis que son rival a remporté 74 % des échanges lors de pareilles situations.

Par ailleurs, «FAA» s’est offert 15 balles de bris, mais il a converti que quatre d’entre elles. Lui-même a offert 10 chances de bris à l’Espagnol, qui a profité de trois d’entre elles.

Au quatrième tour, Auger aura rendez-vous avec celui qui remportera le duel entre le Russe Andrey Rublev (7e) et Frances Tiafoe (50e). Au moment de mettre sous presse, le Russe menait une manche à zéro.

Pospisil l’emporte en double  

Dans le volet double de la compétition, le Canadien Vasek Pospisil et son coéquipier Frederik Nielsen ont battu le duo composé de Marcos Giron et Andre Goransson par des scores de 6-3 et 7-6 (3) pour se qualifier au deuxième tour. À celui-ci, le tandem se mesurera à Kevin Krawietz et Horia Tecau.