Crédit : ATP/WENN.com

F1

Fin d’une époque et retrouvailles à Zandvoort

Publié | Mis à jour

«Il est temps de passer à de nouvelles aventures, c’est ma dernière saison en Formule 1.»

Kimi Räikkönen a annoncé mercredi sur son compte Instagram qu’il mettra un terme à son parcours dans la discipline-reine du sport automobile après le Grand Prix d’Abou Dhabi le 12 décembre prochain.

Cette décision ne surprend personne dans le milieu de la F1. On savait que le Finlandais, qui célébrera ses 42 ans en octobre, préparait sa sortie.

Celui qu’on surnommait affectueusement « Iceman » (l’homme de glace) n’était certes pas le pilote le plus volubile dans le paddock, mais son absence sera sûrement regrettée, même parmi les journalistes qu’il s’amusait à fuir !

Le dernier titré chez Ferrari

Räikkönen passera comme l’un des grands acteurs de sa génération avec ses 21 victoires en Grands Prix, la dernière au Texas en 2018, et ses 103 podiums.

Il a été couronné champion du monde en 2007, en devançant par un petit point Lewis Hamilton et Fernando Alonso. Il s’agira de sa seule couronne en F1. Il est d’ailleurs le dernier pilote à avoir décroché le titre au volant d’une Ferrari. À deux autres reprises, il a terminé deuxième au classement final, en 2003 et 2005.

Parmi ses victoires, l’une a été acquise au Grand Prix du Canada en 2005 au volant d’une McLaren. C’est aussi le recordman des Grands Prix disputés (342), devant Fernando Alonso qui compte maintenant 324 départs à vie. À sa fiche, Räikkönen montre aussi deux présences en série

NASCAR en 2011 au circuit ovale de Charlotte, en Caroline du Nord, l’une en série Xfinity et l’autre en Camionnettes.

Bottas pour le remplacer ?

Selon toute vraisemblance, c’est son compatriote Valtteri Bottas qui devrait le remplacer en 2022 au sein de l’écurie Alfa Romeo. C’est un secret de polichinelle que l’association du Finlandais avec l’équipe Mercedes s’achèvera à la fin de la présente saison.

L’annonce de la retraite de Räikkönen pourrait d’ailleurs confirmer sous peu le recrutement l’an prochain du jeune pilote britannique George Russell aux côtés de Hamilton.

Villeneuve, l’acrobate

Après le chaos qui a marqué la récente escale en Belgique, la F1 célébrera ses retrouvailles en fin de semaine à l’occasion du Grand Prix des Pays-Bas qui sera présenté dimanche après une absence de 36 ans.

C’est en effet en 1985 qu’a été disputée la dernière course qu’avait remportée Niki Lauda. Pour la petite histoire, c’est également au circuit de Zandvoort que Gilles Villeneuve s’était fait remarquer en 1979 quand il a bouclé un tour sur trois roues avant d’abandonner.