Crédit : Photo Martin Chevalier

Alouettes de Montréal

Alouettes : l’importance de gagner avant un congé

Publié | Mis à jour

Les Alouettes de Montréal n’ont pas l’intention d’amorcer leur deuxième semaine de congé de la saison sur une série de trois défaites. Pour ce faire, les hommes de l’entraîneur-chef Khari Jones devront vaincre le Rouge et Noir, vendredi soir, à Ottawa.

«C’est très important [de l’emporter], particulièrement dans une saison écourtée où tous les matchs comptent davantage. Nous devons continuer de travailler main dans la main et arrêter de nous battre nous-mêmes», a dit avec conviction le joueur de ligne défensive Michael Wakefield, mercredi, lors des conférences de presse suivant l’entraînement du jour.

«Quand tu t’approches d’une semaine de congé, tu veux finir sur une bonne note. Nous voulons obtenir la victoire», a pour sa part déclaré le maraudeur Marc-Antoine Dequoy.

Face à leurs prochains rivaux, les «Als» ne devront pas sous-estimer l’attaque adverse, qui n’a inscrit qu’un seul touché en trois rencontres jusqu’à maintenant en 2021.

«C’est une attaque qui a des armes, a analysé le produit des Carabins de l’Université de Montréal. On dirait qu’ils cherchent encore leur chimie. Il ne faut toutefois pas les prendre à la légère. Ils ont des joueurs qui sont en mesure de faire de gros jeux.»

Deux changements majeurs en défense

Dequoy a par ailleurs obtenu la confirmation qu’il effectuera son premier départ en carrière sur l’unité défensive des Alouettes contre le Rouge et Noir. Le Québécois remplacera Ty Cranston, ennuyé par une blessure.

Ce n’est cependant pas l’unique changement important parmi les visages qui forment cette unité des Moineaux. En effet, le secondeur Tre Watson prendra la place d’Ahmad Thomas, aussi blessé, au centre de la défensive.

«Je suis toujours prêt. Je me suis exercé à toutes les positions des secondeurs. Il faut être en mesure d’y aller, que ce soit en raison d’une blessure ou d’un changement que veut apporter un entraîneur. Il faut trouver un moyen de gagner», a clamé avec confiance Watson.

«Heureusement pour nous, nous sommes les deux gars qui ont obtenu le plus de temps de jeu parmi les remplaçants en défensive, a-t-il ajouté en parlant de lui et de Dequoy. Nous savons tous les deux comment communiquer et ce que nous avons à faire.»

Chapeau Barron Miles

De son côté, Jones a tenu à louanger le boulot accompli par le coordonnateur défensif des Alouettes, Barron Miles. Ce dernier a permis l’utilisation des deux nouveaux partants pendant les trois premiers matchs de la campagne.

«L’une des choses fantastiques qu’a faites Barron, c’est d’avoir intégré ces gars-là dans notre défensive. Même si Tre et Marc-Antoine n’ont pas encore été des partants, ils ont beaucoup joué en défensive.»

Le pilote des «Als» a aussi dit qu’il avait bien hâte d’en voir un peu plus des deux athlètes qui en sont à leur première saison avec le club.

«C’est malheureux, mais nous savions que cela allait se produire pendant la saison, a-t-il dit à propos des blessures. Je me sens bien et en confiance par rapport à notre formation. Je suis excité de voir ces gars-là sur le terrain.»

Revoilà Dante Absher

Ce n’est pas seulement en défensive qu’il y aura de nouveaux visages dans la formation des Alouettes de Montréal, vendredi soir, lorsqu’ils se mesureront au Rouge et Noir à Ottawa.

Mercredi, l’entraîneur-chef Khari Jones a indiqué avoir fait une place au receveur de passes Dante Absher. L’Américain de 27 ans disputera donc son premier match en 2021.

«Il amène de la vitesse et il est très bon sur ses tracés. C’est quelqu’un d’intelligent pouvant jouer à n’importe quelle position [chez les receveurs]. Nous pensons qu’il peut être un morceau de notre casse-tête», a expliqué le pilote des «Moineaux».

Lors de la dernière saison des Alouettes, Absher a disputé deux matchs en saison régulière, ainsi que l’unique duel éliminatoire de son club. Pendant ses trois parties, il attrapé 13 relais pour 144 verges et un touché.

«J’ai le même état d’esprit qu’en 2019. Je veux aider l’équipe de toutes les manières possibles, a déclaré Absher. Si on me vise pour un gros jeu, je vais l’effectuer. Je veux obtenir un premier jeu ou un touché chaque fois que je touche le ballon. C’est ça, mon état d’esprit.»

Washington sur la touche

De plus, Jones a révélé que le joueur de ligne à l’attaque Chris Schleuger prendra la place de Tony Washington comme garde à gauche.

«Tu ne veux jamais perdre les services de ton garde à gauche et Tony joue très bien. Il a toutefois des problèmes avec ses genoux», a révélé l’entraîneur-chef.

«C’est un partant dans cette ligue, a-t-il ajouté en parlant du remplaçant de Washington. Nous sommes chanceux de l’avoir et d’avoir de la profondeur. [...] En Schleuger, nous avons une personne capable de faire le boulot.»