Crédit : Edmonton Sun/QMI Agency

LNH

Les meilleurs joueurs de l'histoire de la LNH

Publié | Mis à jour

Quels sont les joueurs qui ont dominé la Ligue nationale de hockey ? Voici une liste des 50 meilleurs joueurs de tous les temps concoctée par l'équipe du TVASports.ca. 

Wayne Gretzky 

Évidemment, la palme du meilleur joueur de l’histoire revient à nul autre que Wayne Gretzky. Une saison record de 215 points et trois autres campagnes avec plus de 200 points. Il est au sommet des meilleurs pointeurs de l’histoire avec 2857. Il a remporté 10 fois le trophée Art-Ross entre 1981 et 1994.

Gordie Howe 

801 buts ... en 26 saisons ! Oui oui, le vénérable Gordie Howe aura joué dans la Ligue nationale jusqu’à ses 52 ans. Il a noirci la feuille de pointage à 1850 reprises dans la LNH et 508 fois dans l’Association Mondiale de hockey. Malgré la tonne de points, il est aussi reconnu pour son jeu physique, d’où l’expression : un tour du chapeau à la Gordie Howe.

Mario Lemieux 

Il a marqué son premier but dans la Ligue nationale à sa première présence et sur son premier tir. Il terminera finalement sa carrière avec six championnats des pointeurs et une récolte de 1723 points... même s’il a manqué trois saisons entre 1997 et 2000 en raison de maux de dos.

Bobby Orr 

La carrière de Bobby Orr ne se résume pas seulement à la célèbre photo où il marque lors d’un vol plané. En 1969-1970, il a terminé premier compteur de la LNH avec 120 points. Une blessure au genou l’aura forcé à prendre une retraite précoce, après seulement 657 matchs et 915 points. Il aura tout de même remporté 8 trophées Norris lors de sa « courte » carrière. 

Stanley Cup Lookahead Hockey
Crédit photo : The Associated Press

Maurice Richard 

Le Rocket n’est pas seulement le meilleur joueur de l’histoire du Canadien. Marqueur naturel, son nom est associé au trophée remis au meilleur buteur en saison régulière dans la LNH. Il est le premier joueur à avoir marqué 50 buts dans une campagne. Il terminera finalement sa carrière avec 544 filets.  

Bobby Hull 

Il est le troisième joueur de l’histoire après Maurice Richard et Bernard Geoffrion à marquer 50 buts dans une saison. Il atteindra finalement ce plateau à huit reprises dans sa carrière. Il compte 610 buts dans la LNH et 303 autres dans l’AMH.

Jean Béliveau 

10 coupes Stanley, premier récipiendaire du trophée Conn-Smythe et l’un des joueurs les plus élégants à avoir joué dans la Ligue nationale. Il récolte 1219 points en 1125 matchs avec le CH. Il est le deuxième meilleur pointeur dans l’histoire du Canadien.

Guy Lafleur 

Et qui est devant Jean Béliveau pour le nombre de points avec le Canadien ? Et oui, le démon blond. 1246 points en 961 matchs. De 1974 à 1980, Lafleur a enregistré six saisons consécutives de 50 buts et plus ainsi que 100 points. Il a remporté trois fois le championnat des pointeurs et deux fois le trophée Hart. 

Mark Messier 

Même s’il a joué la majorité de sa carrière avec Wayne Gretzky, Mark Messier a prouvé qu’il n’avait besoin de personne pour produire. Il est au troisième rang de l’histoire pour les points (1887) et a soulevé la coupe Stanley à six reprises.

Jaromir Jagr 

Deuxième meilleur pointeur dans l’histoire de la LNH (1921). Il aurait assurément dépassé le plateau des 2000 s’il n’avait pas disputé trois saisons en KHL entre 2008 et 2011. Il aura joué dans la LNH jusqu’à l’âge de 46 ans !

Doug Harvey 

Avant Bobby Orr, il y avait Doug Harvey dans les années 50. Il a été sur l’équipe d’étoiles de la LNH lors de 11 saisons consécutives, remportant au passage 7 trophées Norris. 

Martin Brodeur 

Il détient le record pour le nombre de victoires dans la LNH avec 691 et le record de blanchissages avec 125. Il a remporté le trophée Vézina à quatre reprises en plus de gagner la coupe Stanley trois fois. 

Patrick Roy 

Impossible de mettre le nom de Patrick Roy loin de celui de Martin Brodeur. «Casseau» a remporté quatre coupes Stanley, trois Vézina et trois Conn-Smythe. Il est au deuxième rang des gardiens avec 551 victoires. 

Nicklas Lidstrom 

Défenseur offensif, le Suédois a dominé les défenseurs de sa génération remportant 7 trophées Norris et 4 coupes Stanley. Il est l’une des raisons principales de la domination des Red Wings au tournant des années 2000. 

Raymond Bourque 

D’un point de vue statistiques, Raymond Bourque pourrait être considéré comme étant le meilleur défenseur de l’histoire. Ses 410 buts, 1169 passes et 1579 points lui donnent le premier rang dans chaque catégorie. Il a soulevé la coupe à une seule reprise et mit la main sur cinq Norris. 

gingras 0608
Crédit photo : Photo courtoisie

Terry Sawchuk 

Plusieurs croyaient que ses 103 blanchissages étaient inatteignables... jusqu’à temps que Martin Brodeur élève la marque à 125. Sawchuk a tout de même réalisé l’exploit en 971 matchs, remportant au passage 4 coupes Stanley et 4 Vézina.

Sidney Crosby 

«Sid the Kid» est la coqueluche de la LNH depuis son repêchage en 2005. Au cours de sa carrière, il a remporté une panoplie de trophées : Art Ross, Maurice Richard, Conn-Smyth, Hart, Ted Lindsay ... et sa carrière n’est pas terminée. 

Steve Yzerman 

Mario Lemieux et Wayne Gretzky se partagent les 13 saisons les plus prolifiques dans l’histoire de la LNH. Steve Yzerman vient au 14e rang puisqu’il a récolté 155 points en 1988-1989. Yzerman est aussi reconnu pour son jeu défensif, lui qui a remporté le trophée Selke en 2000.

Mike Bossy 

Neuf saisons de 50 buts et plus. Quatre coupes Stanley consécutives. Mike Bossy et les Islanders ont dominé la planète hockey dans les années 80. Malheureusement pour Bossy, sa carrière a pris fin prématurément en raison d’une blessure au dos. 

Eddie Shore 

Il était reconnu pour son jeu robuste, mais Eddie Shore a quand même été sélectionné sur l’équipe d’étoiles à huit reprises. Il a aussi mis la main sur quatre trophées Norris.

Stan Mikita 

Il est notamment reconnu pour la courbe prononcée de son bâton, mais ça n’a pas empêché Stan Mikita de marquer 541 buts dans sa carrière. Il a remporté le championnat des pointeurs quatre fois et remporté deux trophées Hart.

Alex Ovechkin 

Il est le seul joueur qui a une chance légitime de battre le record de 894 buts appartenant à Wayne Gretzky. Huit saisons de 50 buts et plus, dont une de 65 ! Il a remporté jusqu’à maintenant 9 trophées Maurice-Richard.

Howie Morenz 

Dans les années 1920, il a été la première véritable vedette de la Ligue nationale. Il a marqué un impressionnant total de 40 buts en 1929-1930 et terminera finalement sa carrière avec trois trophées Hart.

Denis Potvin 

Les Islanders des années 80 pouvaient compter sur Mike Bossy et Bryan Trottier pour marquer des gros buts, mais gageons qu’ils n’auraient pas remporté quatre coupes Stanley de suite sans Potvin à la ligne bleue. Il raflera aussi au passage trois Norris et le Calder. 

Phil Esposito 

Avec 76 buts et 76 passes en 1970-1971, Phil Esposito a démontré qu’il pouvait dominer la LNH. Il marquera plus de 60 buts à trois autres occasions terminant ainsi sa carrière avec un impressionnant total de 717.

Glenn Hall 

Un trophée Calder, un trophée Conn-Smythe et trois Vézina. Il a aussi conservé une moyenne de 2,50 en carrière. Pas mal pour un gardien qui a connu ses meilleurs moments dans les années 60! 

Ted Lindsay 

À l’image de Gordie Howe, Ted Lindsay dominait avec ses habiletés et son jeu physique. Il a remporté une fois le championnat des pointeurs. Le trophée Ted Lindsay est maintenant remis au meilleur joueur tel que voté par ses pairs. 

Bobby Clarke 

Capitaine des légendaires Broad Street Bullies, Clarke a amassé plus de 100 points à trois reprises dans sa carrière. Il a aussi mis la main sur trois Hart et un Selke. 

Le sourire de Bobby Clarke
Crédit photo : Photo d'archives

Red Kelly  

Il a disputé 13 saisons comme défenseur avec les Red Wings de Détroit, remportant quatre coupes Stanley et un trophée Norris... avant de se convertir comme joueur de centre avec les Maple Leafs de Toronto ! Il a remporté quatre coupes supplémentaires dans la Ville Reine. 

Larry Robinson 

Membre du légendaire Big Three en compagnie de Serge Savard et Guy Lapointe, Robinson remporte quatre coupes Stanley consécutives avec le CH de 1976 à 1979. Il termine sa carrière avec 208 buts et 958 points. 

Ken Dryden 

Malgré une courte carrière de huit saisons dans la LNH, Dryden aura tout de même soulevé Lord Stanley à six reprises ! Il est aussi le premier joueur dans l’histoire à remporter le Conn-Smythe avant le Calder. Il a également mis la main sur cinq Vézina. 

Frank Mahovlich 

Il a été le chef d’orchestre des Maple Leafs qui ont remporté quatre coupes Stanley dans les années 60. Il a aussi porté l’uniforme des Red Wings et des Canadiens, marquant au total 533 buts. Il en aurait probablement ajouté quelques-uns de plus s’il n’avait pas terminé sa carrière dans l’AMH.

Paul Coffey 

Avec les statistiques qu’il a compilé au cours de sa carrière, on pourrait croire que Coffey était un attaquant. Le défenseur offensif a marqué 48 buts dans une saison, en plus d’amasser 138 points en 1985-1986. C’est seulement un point de moins que Bobby Orr qui détient le record pour un défenseur lors d’une saison.

Henri Richard 

Il a remporté 11 coupes Stanley, un record qui ne sera probablement jamais battu. Il a aussi récolté 1046 points en carrière en plus de trouver le fond du filet à 358 reprises. 

Crédit photo : Photo d’archives

Bryan Trottier 

Membre des Islanders qui ont remporté quatre coupes Stanley de suite, Trottier a récolté plus de 100 points à six reprises dans sa carrière. Il a aussi mis la main sur une panoplie de trophées : Calder, Art Ross, Hart, Conn-Smythe et King Clancy. 

Marcel Dionne 

Probablement le meilleur joueur de l’histoire à n’avoir jamais soulevé la coupe. Il a connu une carrière prolifique au niveau statistiques avec 731 buts et 1771 points. Il a même battu Wayne Gretzky dans la course au Art-Ross en 1980. Pas mal !

Bernard Geoffrion 

«Boom Boom» a remporté le Calder à sa saison recrue en plus de deux championnats des pointeurs au cours de sa carrière. Il est le deuxième joueur de l’histoire après Maurice Richard à inscrire 50 buts dans une saison.

Jarri Kurri 

Oui, il jouait sur le même trio que Wayne Gretzky, mais le Finlandais a tout de même prouvé au cours de sa carrière qu’il était un marqueur redoutable. 601 buts et 1398 points pour Kurri, qui est dans un club sélect de joueurs ayant marqués plus de 70 buts dans une même saison. 

Eric Lindros 

Il a été au centre de l’une des plus grosses transactions de l’histoire de la LNH et n’a disputé que 760 matchs en carrière, mais Lindros a laissé sa marque dans le hockey professionnel. Il a cumulé 865 points et remporté un trophée Hart. 

Brett Hull 

Entre 1989 et 1992, Hull a marqué un impressionnant total de 228 buts en 231 matchs. En 1990-1991 seulement, il a trouvé le fond du filet à 86 reprises, ce qui le place au troisième rang de l’histoire pour le nombre de buts dans une saison.

Gilbert Perreault 

Membre de la célèbre French Connection chez les Sabres de Buffalo, Perreault n’a remporté qu’un seul trophée majeur : le Calder. Il a quand même marqué 512 buts en plus d’avoir sa place au Temple de la renommée.

Jacques Plante 

Précurseur du port du masque pour les gardiens, Plante a remporté sept fois le trophée Vézina au cours de sa brillante carrière et un trophée Hart. Il a aussi maintenu une moyenne de 2,38, ce qui est impressionnant pour son époque. 

Luc Robitaille 

Les Kings ont réussi un coup de génie en choisissant Luc Robitaille en 9e ronde lors du repêchage de 1984. Il a remporté le trophée Calder lors de sa saison recrue, en route vers une carrière de 1394 points, dont 668 buts !

Joe Sakic  

Il a amassé plus de 100 points à trois reprises alors que les Nordiques connaissaient des années de vache maigre, pour finalement remporter deux coupes Stanley au Colorado. 

Peter Stastny 

Il est probablement l’un des meilleurs joueurs européens à avoir évolué dans la LNH. Il a remporté le Calder grâce à ses 109 points lors de sa saison recrue, en route vers une carrière de 1239 points et seulement 977 matchs.

Chris Chelios 

Il a joué jusqu’à l’âge vénérable de 48 ans, mais Chris Chelios est notamment reconnu pour son jeu robuste, lui qui a passé plus de 2800 minutes au banc des punitions. Au cours de sa carrière, il a remporté trois fois le trophée Norris.

Connor McDavid 

Sa carrière est loin d’être terminée et oui, il est peut-être tôt pour le mettre dans les 50 meilleurs joueurs de l’histoire. Reste que McDavid domine dans une époque où le hockey voit rarement des marqueurs de 100 points par saison. À son rythme actuel, il ne serait pas surprenant qu’il termine dans le top 25 des meilleurs pointeurs de tous les temps. 

Peter Forsberg 

Les blessures ont certainement limité Peter Forsberg qui n’a disputé que 708 matchs dans la ligue, mais ça ne l’a pas empêché d’inscrire 885 points et de remporter la coupe Stanley à deux reprises, le Calder, le Art Ross et le Hart.

Ron Francis 

Il est l’un des joueurs ayant disputé le plus de matchs dans la LNH avec 1731. Pendant sa carrière, il a obtenu en moyenne plus d’un point par rencontre avec un total de 1798.

Dominik Hasek 

Il ne s’appelle pas le Dominator pour rien. Le gardien a remporté un impressionnant total de 6 trophées Vézina et deux trophées Hart au cours de sa carrière. Reconnu pour son style peu orthodoxe, il a tout de même soulevé la coupe à deux reprises.