Crédit : AFP

Hockey

Bob Hartley en Sibérie pour y rester

Publié | Mis à jour

L’entraîneur-chef de l’Avangard d’Omsk, Bob Hartley, semble réellement se plaire dans les confins de la Sibérie, comme il l’a illustré de façon humoristique dans une vidéo diffusée mardi par le compte Twitter du club.

Au cours de la séquence en anglais de 2 min 20 s sous-titrée en russe, l’instructeur vêtu d’un habit traditionnel russe et d’un chapeau noir apparaît en compagnie d’animaux de la ferme. Hartley se plaît entre autres à traire une chèvre et à nourrir des canards. La vidéo en question, aussi amusante soit-elle, avait toutefois un message bien précis à transmettre : le Franco-Ontarien est à Omsk pour y rester et il n’est pas question pour lui d’aller diriger d’autres équipes nationales.   

Effectivement, l’homme de 60 ans ne sera pas de retour comme entraîneur de la Lettonie, qu’il n’a pu mener à la ronde éliminatoire du récent Championnat du monde disputé à Riga.

«Encore vous? Je vous l’avais dit : j’en ai terminé avec ça. [...] Je ne peux tout simplement pas quitter cet endroit. [...] Je n’ai pas besoin d’un autre emploi, je suis très heureux ici, a-t-il affirmé. N’essayez pas de me faire changer d’idée, je me fiche de la somme que vous allez me proposer.»

«Ce n’est pas une question d’argent, a-t-il enchaîné en montrant avec ses mains le décor champêtre dans lequel il se trouve. Qui prendra soin de mes animaux si je m’en vais?»

L’ancien pilote de la Ligue nationale de hockey a mené l’Avangard vers la première coupe Gagarine de son histoire la saison dernière, tout en étant choisi l’instructeur de l’année dans la Ligue continentale. À sa troisième saison derrière le banc de la formation, il a vu ses hommes conserver une fiche de 36-12-12.