Crédit : Photo AFP

Tennis

Svitolina trop forte pour Marino

Publié | Mis à jour

Le parcours de la Canadienne Rebecca Marino s’est arrêté en première ronde aux Internationaux des États-Unis, lundi, à New York.

La 175e raquette mondiale a baissé pavillon en deux manches de 6-2 et 6-3 face à l’Ukrainienne Elina Svitolina. Il s’agissait d’une mission difficile pour la représentante de l’unifolié, puisque sa rivale du jour occupe le cinquième échelon au classement de la WTA.

Marino a obtenu l’occasion de faire trembler Svitolina dès le premier point de la rencontre, alors qu’elle a obtenu trois chances de prendre son service. Elle n’a toutefois pas été en mesure de finir le boulot. Au total, l’athlète de 30 ans a échoué lors de quatre des cinq chances qu’elle s’était données de briser son adversaire.

À l’inverse, la mieux classée des deux joueuses a pris le service de Marino à quatre reprises. La Torontoise a placé 59% de ses premières balles de service en jeu et remporté 67% des échanges disputés dans cette situation. Elle n’a toutefois pas connu beaucoup de succès avec ses deuxièmes tentatives, remportant seulement 26% des échanges s’amorçant sur celles-ci.

Il s’agissait de la première fois en 10 ans que Marino participait à la première ronde du prestigieux tournoi du Grand Chelem. Il faut toutefois préciser qu’elle s’était retirée du tennis professionnel pendant près de cinq ans, soit de 2013 à 2018.

Lors de l’édition 2021 des Internationaux des États-Unis, la Canadienne a obtenu sa place via les qualifications, où elle a renversé trois adversaires.

Marino semble être en pleine possession de ses moyens dernièrement, elle qui a notamment atteint les huitièmes de finale à l’Omnium Banque Nationale de Montréal un peu plus tôt ce mois-ci.

Au deuxième tour, Svitolina se mesurera à la gagnante du duel entre la Roumaine Ana Bogdan (102e) et l’Espagnole Rebeka Masarova (231e).