MLS

Marc Dos Santos limogé

Publié | Mis à jour

Les Whitecaps de Vancouver se sont séparés de leur entraineur-chef Marc Dos Santos et de son adjoint Phillip Dos Santos, vendredi.  

Le directeur de la méthodologie des Whitecaps, Vanni Sartini, agira à titre d’entraineur par intérim. L’entraineur adjoint Ricardo Clark et l’entraineur des gardiens Youssef Dahha resteront en poste.

«Nous sommes vraiment reconnaissants du travail acharné et des sacrifices qu’ont fait Marc et Phil dans les deux dernières années et demie, a annoncé le directeur général des Whitecaps Axel Schuster sur le site de l’équipe. Nous sommes extrêmement engagés à faire avancer ce club dans la bonne direction. Nous pensons cependant que ce changement était nécessaire pour prendre les prochains pas.»

Marc Dos Santos était l’entraineur de la formation britanno-colombienne depuis novembre 2018 et son frère, Phillip l’avait rejoint un mois plus tard. En un peu plus de deux ans à la barre de l’équipe, les hommes ont accumulé une fiche de 22-37-18.

Malgré cette fiche perdante, l’ancien pilote garde de bons souvenirs de son passage à Vancouver et a tenu à remercier l’organisation.

«Je suis très reconnaissant du temps passé au sein de l’organisation des Whitecaps et j’apprécie tout le soutien que j’ai reçu dans les deux dernières années, a dit Marc Dos Santos. Il y a beaucoup de superbes personnes dans ce club qui travaillent extrêmement fort et je les remercie pour le temps que nous avons partagé. J’aimerais spécialement remercier les joueurs et le personnel technique et de soutien. Je souhaite la meilleure des chances à tout le monde et je suis très excité à propos du futur.»

Les Whitecaps jouent leur prochain match dimanche contre le Real Salt Lake.

En route vers l'Utah? 

Parlant du Real Salt Lake, le club de l'Utah pourrait-il être la prochaine destination de Marc Dos Santos?

Lors de l'avant-match du duel entre le CF Montréal et le Toronto FC à TVA Sports, notre analyste Patrice Bernier a laissé entendre que quelque chose pourrait se tramer entre l'entraîneur et la formation de Salt Lake City, qui occupe le sixième rang du classement dans l'Ouest.

«Ne soyez pas surpris si son nom circule à Salt Lake», a laissé tomber l'ancien numéro 8 de l'Impact, sans se commettre davantage (à voir en vidéo principale).

Il est à noter que le Real Salt Lake a perdu son entraîneur Freddy Juarez, vendredi, qui est parti explorer «une nouvelle opportunité». Son adjoint Pablo Mastroeni a pris sa place par intérim.