HKN-HKO-SPO-VEGAS-GOLDEN-KNIGHTS-TRAINING-CAMP

Crédit : AFP

Hockey

Deuxième chance pour un espoir controversé

Publié | Mis à jour

Le controversé jeune défenseur américain Mitchell Miller se joindra au Storm de Tri-City dans la Ligue de hockey des États-Unis (USHL) pour la saison 2021-2022.

L'arrière avait été reconnu coupable d’agression pour avoir intimidé et frappé un Afro-Américain souffrant de troubles de développement lorsqu'il était âgé de 14 ans.

Les Coyotes de l’Arizona l’avaient repêché en quatrième ronde de l’encan 2020 de la Ligue nationale de hockey (LNH) avant de renoncer à ses droits à la suite de la sortie publique des méfaits du jeune homme.

«Je suis reconnaissant d’avoir la chance de reprendre ma carrière au sein du Storm de Tri-City, a dit Mitchell, au réseau Sportsnet. Ce que j’ai fait quand j’avais 14 ans a fait mal aux autres et j’en suis sincèrement désolé. J’ai beaucoup grandi dans les cinq dernières années et je suis devenu une personne mature qui respecte tout le monde en tout temps. Je jure de tirer le meilleur de cette occasion, d’être une bonne personne sur et en dehors de la glace et d’aider les autres de toutes les manières que je peux.»

Miller a dû renoncer à ses activités sportives compétitives pour la saison 2020-2021 et le Storm a décidé de tenter sa chance sur lui.

«Après de minutieuses considérations, le Storm a décidé de donner une chance à Mitchell Miller de reprendre de l’action dans sa carrière de hockey amateur, a déclaré le président et entraineur-chef du Storm Anthony Noreen, par voie de communiqué. Nous connaissons très bien Mitchell et sommes convaincus que ce qui est arrivé quand il avait 14 ans n’est pas représentatif du caractère qu’il a aujourd’hui, à 19 ans.»

L’équipe et Mitchell sont impliqués dans le service communautaire et des initiatives anti-harcèlement qui viennent en soutien aux enfants à besoins particuliers, aux athlètes handicapés, aux sans-abris et aux personnes âgées.

«Mitchell et le Storm ne minimisent pas ce qui est arrivé il y a 5 ans, a poursuivi Noreen. L’intimidation et le racisme ne sont jamais acceptés sous aucune circonstance et Mitchell en est pleinement conscient et il le regrette. Il a grandi depuis et nous croyons en la personne qu’il est devenu.»