Crédit : AFP

MLB

Francisco Lindor accepte les critiques de son propriétaire

Publié | Mis à jour

Le joueur d’arrêt-court des Mets de New York Francisco Lindor a déclaré dimanche que le propriétaire de l’équipe avait raison de critiquer son jeu.

Mercredi, le propriétaire des Mets Steve Cohen a déclaré sur Twitter «ne pas comprendre comment des joueurs de baseball professionnels peuvent être aussi improductifs.»

Lindor est le premier à le savoir et à prendre le blâme pour une saison dans laquelle les Mets accusent sept matchs de retard pour l’obtention d’une place en séries éliminatoires.

«Nous avons reçu ce message toute l’année, a dit Lindor, dont les propos ont été rapportés par le réseau Sportsnet. Nous n’avons pas frappé de l’année et je n’ai pas performé. Je ne l’ai pas fait. Au bout de la ligne, je n’ai pas accompli ce que je dois faire par rapport au côté offensif des choses.»

«En défense, en course, ils n’ont rien à me dire, a-t-il rajouté. Mais offensivement, oui, je suis avec eux, je n’ai pas performé.»

Le gérant de l’équipe, Luis Rojas a pour sa part assuré que l’éthique de travail est présente dans le vestiaire et que ses hommes prennent les critiques de la bonne façon.

«Ces gars-là travaillent fort, a confirmé Rojas. J’ai été clair et le message s’est pris de la bonne manière. Le message dictait de continuer à travailler fort et de rester ensemble. Nous avons beaucoup de bons frappeurs qui n’ont pas été à la hauteur de leur pedigree et ils travaillent fort à cet effet.»

Les Mets ont échappé sept de leurs huit derniers affrontements et s’échelonnent au 27e rang des Ligues majeures avec 459 points produits, malgré une formation pleine de frappeurs établis.