Crédit : AFP

NFL

Pas de tournée d’adieu pour Aaron Rodgers

Publié | Mis à jour

Le quart-arrière Aaron Rodgers a vécu des derniers mois tumultueux au plan professionnel et après avoir réglé ses différends avec les Packers de Green Bay, il ne souhaite pas nécessairement à répondre à de nombreuses questions relatives à son avenir.

Cette année, les médias ont largement évoqué la relation entre le joueur par excellence de la dernière saison dans la NFL et son équipe. Mécontent, il a raté les activités obligatoires des Packers cet été, mais à la suite d’une modification de son contrat, il s’est présenté au camp d’entraînement. Maintenant, il reste qu’à 37 ans, Rodgers a peu d’années de carrière devant lui et il faudra voir s’il tient à porter un autre uniforme en 2022. En dépit de l’incertitude, il ne tient pas à recevoir un dernier au revoir de la part des partisans locaux.

«Je ne veux pas de tournée d’adieu, a-t-il déclaré au réseau ESPN, mercredi. Je ne sais pas ce qui arrivera après cette saison, mais je vais apprécier le tout de la bonne façon. Je ne dirai pas que je traverserai cela. Je vais plutôt savourer cela.»

Pas de temps à perdre

Pour le numéro 12, l’objectif demeure le même : remporter un Super Bowl, lui qui compte un titre à son actif. L’équipe sera encore redoutable en 2021, mais avec la présence du jeune Jordan Love en arrière-plan, le pivot d’expérience estime qu’il devra laisser sa place bientôt à Green Bay. Pour lui, il n’est pas question de signer une entente à long terme avec l’organisation, donc s’il veut atteindre ses buts chez les Packers, c’est maintenant ou jamais.

«La raison pour laquelle j’ai approché la situation ainsi, c’est que je savais que l’horloge a commencé à fonctionner dès le moment de cette sélection au repêchage, a affirmé Rodgers à propos du choix de Love au 26e rang de l’encan 2020. Et j’ai cru qu’à moins de quelque chose me montrant le contraire durant la campagne, il s’agirait peut-être de ma dernière année ici. Je ne veux pas la vivre comme un canard boiteux. Je ne crois pas que ce serait juste vis-à-vis ce que j’ai accompli et ce que je représente pour cette équipe. Rien n’a changé à cet égard.»

En 2020, le quart a totalisé 4299 verges et 48 touchés par la passe, commettant cinq interceptions. Les siens ont atteint la finale de l’Association nationale.