Grand Prix du Canada - Formule 1

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Formule E

Lawrence Stroll à la rescousse de... Mercedes?

Publié | Mis à jour

Mercedes devrait annoncer incessamment qu’elle souhaite délaisser la gestion de son équipe de Formule E pour se concentrer sur la motorisation, et le Québécois Lawrence Stroll, par l’entremise de la marque Lagonda, pourrait sauver l’écurie.

C’est du moins l’une des hypothèses proposées par le site The Race, mardi. Lagonda, qui doit revoir le jour à titre de division de véhicules électriques luxueux d’Aston Martin en 2025, serait la bannière privilégiée par Stroll. Le propriétaire de l’écurie Aston Martin en Formule 1 aurait tenu des discussions avec DS Techeetah et Venturi à la fin de l’année 2019, sans qu'elles aboutissent à quoi que ce soit.

Ayant remporté autant le titre de champion du monde des pilotes avec Nyck de Vries et celui des équipes au terme de la dernière saison de FE, Mercedes, qui en était à une troisième campagne, devrait se retirer avant l’introduction de la troisième génération de monoplaces (Gen3) en raison d’une décision du conseil d'administration de Daimler AG.

Or, un fort partenariat financier et technologique existe entre Aston Martin et Mercedes. Une entente est en effet survenu en octobre, faisant entrer la marque allemande au sein des actionnaires de l’Anglaise à hauteur de 20 % en vertu d’un investissement de 500 millions de livres sterling. Le tout est accompagné de la décision de motoriser toutes les voitures d’Aston Martin avec des moteurs de Mercedes, compétitions sportives incluses.

Il reste une saison à disputer avec la génération actuelle de monoplaces en FE. La Gen3, qui fera ses débuts en 2022-2023, proposera des voitures rechargeables plus légères et plus rapides.