Oilers vs Canadiens

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

La LNH prend les grands moyens!

Publié | Mis à jour

Les joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) se sont faits fortement recommander de se faire vacciner, sans quoi certaines sanctions pourraient leur être imposées.

Dans un appel de l’association des joueurs de la LNH (AJLNH) qui a duré plus d’une heure la semaine dernière, des discussions abordant des retenues salariales pour les joueurs non vaccinés ont été entamées, selon The Athletic. 

D’autres pénalités pourraient être à prévoir, comme l’interdiction d’accès à certains coins du Canada ou des États-Unis qui ont des restrictions sanitaires empêchant les personnes sans vaccin de franchir les frontières.

Lundi, le Canada a ouvert sa frontière donnant l’accès aux Américains ou Canadiens vivant aux États-Unis, à condition qu’ils soient complètement vaccinés ou qu’ils aient reçu des résultats négatifs au coronavirus 72 heures avant leur arrivée.

Perspective changée 

La LNH veut prendre tous les moyens pour éviter que son fonctionnement ne cesse pendant la saison qui débutera en octobre. Ça doit d’abord passer par ses principaux acteurs, les joueurs.

Pour certains, c’était plus une question de moment.

«Je me souciais de recevoir le vaccin pendant l’année, parce que j’ai entendu des histoires comme quoi les effets secondaires étaient plus sévères chez ceux qui avaient déjà été atteints du virus, a raconté un joueur qui est passé par le protocole de COVID-19 de la LNH au site The Athletic. Après, nous sommes entrés en séries et je ne voulais pas risquer de prendre le vaccin, surtout que nous n’avons pas besoin d’être testés pendant 90 jours après avoir contracté le virus.»

Avec la demande de l'AJLNH, certains devront sans doute choisir entre leur droit de demeurer non vacciné, ou celui de patiner sur les surfaces glacées pour pratiquer leur métier.

«S’il y a une chance qu’on ne soit pas payés ou qu’on soit suspendus par nos équipes, ça fait assurément penser différemment, a concédé un joueur non vacciné. Mon impression? C’est que presque tout le monde sera vacciné, maintenant.»

«Ça met un peu de pression sur tout le monde, a renchéri un autre joueur. Tu ne veux pas être la raison pour laquelle ton équipe joue avec un homme en moins ou qu’elle soit obligée de rester à l’hôtel, comme l’an dernier.»

Un dirigeant d’une équipe pense aussi en ce sens et croit qu’il suffit de cibler les bons endroits.

«Quand on les attaque au niveau du portefeuille, les gens ont tendance à changer d’idée», a-t-il résumé.

La bonne direction 

Le commissaire adjoint de la LNH Bill Daly soutient qu’au-dessus de 85% des joueurs actifs au sein du circuit Bettman sont vaccinés. La WNBA en affiche un taux de 99% et la NFL et la NBA sont autour de 90%. Du côté du baseball majeur, c’est environ 85%.