Omnium banque Nationale

Tsitsipas sue beaucoup et passe au troisième tour

Publié | Mis à jour

Devant faire face à la chaleur, l’humidité et un rival tenace, le Grec Stefanos Tsitsipas a eu besoin de trois manches pour battre le Français Ugo Humbert, mardi soir, à l’Omnium Banque Nationale de Toronto.

La troisième tête de série a signé un gain de 6-3, 6-7 (13) et 6-1. 

La deuxième manche a été particulièrement épique, elle qui s’est soldée par un bris d’égalité de 28 points. Le représentant de l’Hexagone a chèrement vendu sa peau et notamment sauvé cinq balles de match.

Visiblement exténué de son effort, Humbert n’a pas été capable de suivre la cadence lors de l’ultime manche. Tsitsipas en a profité pour boucler la boucle en 34 minutes.

La jeune sensation de 22 ans affrontera le gagnant de la partie entre les Russes Karen Khachanov et Aslan Karatsev lors des huitièmes de finale.

Ruud avance 

Dans un autre duel du deuxième tour disputé en soirée, le Norvégien Casper Ruud s’est difficilement défait du Croate Marin Cilic en trois manches de 6-3, 3-6 et 6-3.

La sixième tête de série de l’événement torontois a remporté un impressionnant 87 % des échanges disputés sur sa première balle de service, mais n’a placé que 59 % de ses premières tentatives en jeu.

En troisième ronde, Ruud se mesurera au vainqueur du duel entre le Québécois Félix Auger-Aliassime et le Serbe Dusan Lajovic.

Khachanov passe de justesse 

Un peu plus tôt dans la journée, Khachanov a tout juste évité la catastrophe au premier tour, mais a su résister aux frappes du Britannique Cameron Norrie pour avancer.

Le médaillé d’argent en simple masculin des Jeux olympiques de Tokyo a gagné 6-4, 5-7 et 6-4, passant plus de 2 h 30 min sur le court. Il a empoché 111 des 210 points disputés et réussi trois bris en sept occasions. Pour sa part, Norrie a pris le service de son adversaire deux fois en 10 tentatives.

Khachanov retrouvera son compatriote Karatsev, qu’il a vaincu à Sainte-Pétersbourg l’an dernier, à sa prochaine rencontre.

Isner sans pitié 

Pour sa part, le puissant serveur John Isner n’a eu aucune misère à disposer de l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina. Le vétéran américain a filé au deuxième tour avec un gain de 6-4 et 6-1 obtenu en un peu plus d’une heure.

Fidèle à ses habitudes, il a été efficace avec les balles en main, totalisant 19 as. Il a remporté 77 % des points joués sur son service initial.

Isner en découdra avec le Chilien Cristian Garin, 13e tête de série, lors de son prochain match.

Polansky et Schnur éliminés 

En double, la paire formée par les Canadiens Peter Polansky et Brayden Schnur s’est inclinée d’entrée de jeu devant l’Argentin Maximo Gonzalez et l’Italienne Simone Bolelli en deux manches de 6-4 et 6-1.

Les représentants de l’unifolié, qui avaient obtenu un laissez-passer au sein du tableau, ont cédé lors de leurs trois derniers jeux au service. Dans une cause presque perdue d’avance à 5-1 au deuxième engagement, ils ont malgré tout sauvé trois balles de match avant de s’avouer vaincus à la quatrième.